les-coursiers-suzerains.blog4ever.com

Les Coursiers Suzerains

Course FSGT NS BIKE ALLONNES 08/05/2019

 

 

 

RDV à l'heure de l'apéro sur le circuit d'ALLONNES NS BIKE pour les premiers D5, Nono C, Nono B et Titi pour la prise des dossards à partir de 13h00 devant le magasin NS BIKE, le départ est à 14H00.

 

 

 

CR pour les 5 :

 

Pas grand monde de présent à 13H00, pas étonnant, le temps n'est pas de la partie, rafales de vent, nuages gris et nuages noirs tournent au dessus des têtes avec par moment le soleil qui arrive à percer fortement et puis repartir d'un coup.

 

Pour mon ami Titi, un critérium c'est une première, il est là pour apprendre cette façon de courir qui n'est pas forcément pour lui sur le papier, ici le dénivelé est à 0 de che 0, par contre la relance sera au rendez-vous de chaque sortie de virage pour repartir de plus belle vers les lignes droites.

 

Circuit type hippodrome, deux principales lignes droites et deux petites pour reboucler.

 

Au début de l'échauffement nous pouvons remarquer que l'état de la chaussée est encore pire que l'an dernier, heureusement la FSGT a bombé en fluo les plus gros risques, la chaussée est humide sur certaines portions en lien avec les averses du matin, attention aux virages et même aux relances sur cette piste où les véhicules à circuler sont multiples avec des risques d'huile ainsi que gazole.

 

14H00 arrive, finalement les courreurs D5 sortent du bois, façon de dire en zone urbaine ......Une armée de Bonnétable est là, moins de 35 courreurs dont 10 courreurs de Bonnétable, je lance à Titi "bon c'est un patriote qui va gagner aujourd'hui !"

 

Premier tour neutralisé tranquille, puis accélération pour lancer le manège pendant 50 minutes + 3 tours, dès les premiers tours nous sentons très bien le vent, surtout dans le virage qui ramène vers la ligne droite d'arrivée, au bout de 15 minutes de course deux ou trois échappés partent devant, pour ma part je ne vois pas partir et donc pas qui est dedans, le temps de réagir et de savoir qui la distance augmente dangereusement, en voyant Bonnétable contrôler le peloton il est évident qu'un de leur équipe est devant, un gars lance "c'est Joel GOUPIL et Arnaud PAPIN d'Allonnes".

 

Bon la messe est dite encore une fois, la course de la Suze se répète, Titi et moi seront les seules à tenter de ramner le peloton sur les échappés, après une belle frayeur dans un virage avec une rafale de vent qui me déstabilise, je décide de ne plus prendre de risques inutiles.

 

Dans les derniers tours un gars de Nogent part à la faute en frolant de trop prêt les arbustes à épines du Boulevard, son guidon accroche et lui fait faire une acrobatie à 30km/h, les arbustes vont lui amortir la chute, les épines lui tracer environ 60 coupures sur le corps de 2 à 8 centimètres, visage pas épargné malheureusement pour lui.

 

Après cela plus question d'aller jouer les cascadeurs, nous attendons l'arrivée en roulant fortement mais sereinement en gardant nos lignes, sprint pour la troisième place pour certains, les 3 suzerains terminent sans  prendre de risque mais essayant tout de même de faire un top 10, Titi en costaud ne lâche rien face aux bolides qui n'attendaient que cela depuis le départ au chaud derrière, il signe une belle  8 ième place et moi une 9ième place, Nono C termine quelques places derrière nous.

 

Au final Titi est aussi à l'aise sur les bosses que dans un critérium, prometteur pour Arnage à venir.

 

Il est 15H10, les 4 s'échauffent, au départ :

-Philippe METIVIER

-Jérémy GALAIS

-Michel BESLANT

-Michto

 

Petit CR pour les 4 :

 

Dès le départ Phiphi M donne devant le peloton, la pluie menace et le vent redouble, après quelques tours une échappée se forme, 6 échappés dont Michto qui a toujours le nez fin pour sentir la bonne, il a un ASL avec lui, le champion du monde Pierre MOREAU et des costauds pour aller au bout sans aucun doute.

 

Phiphi M part en mode chasse des échappés nez au vent et tête dans le guidon, le peloton s'allonge derrière, puis Phiphi M part en contre avec 2 camarades, pendant la course Phiphi sera tellement absorbé par la course en ayant la tête dans le guidon en ligne droite va oublier de tourner en continuant à longer le boulevard, après avoir essuyer des cris "tu vas où !!!" MDR*** il reviendra dans le bon chemin dans le circuit en reprenant le train en marche, une belle anecdote sans gravité car pas d'obstacle et que personne n'a tenté de le suivre en pensant qu'il rentrait chez lui sentant la pluie venir...

 

Puis la pluie arrive avec une belle averse de 5 minutes, le temps pour moi et Titi de nous abriter sous un auvent en s'écartant de la piste.

Le tempo est relâché dans les virages avec le risque de chute, les échappés en profite pour continuer à creuser le trou, plus facile de prendre les virages en sécurité en le prenant à 6 qu'en peloton de 40 courreurs avec les risques de freinage dans le groupe.

A l'arrivée le courreur de l'ACB qui est le plus fort du groupe part de loin et arrive avec 50 mètres d'avance sur le deuxième, le reste des échappés encore 50 mètres derrière, 3ème Stéphane de la Flèche TRI et 4 ème place pour Michto.

Le peloton arrivera derrière avec Phiphi M, Michel B, pour Jérémy qui a pété dans les premiers tours à causes des relances, il aura eu le courage de terminer la course seul en costaud face au vent sous nos encouragements en ne lâchant rien.

 

 

Les 3 aussi sont déjà là :

-Anthony 

-Loic 

 

 

Pour le CR des 3 c'est Lolo à la plume :

 

C'est avec peu de conviction que je me suis décidé à prendre le départ de ce criterium. 

 

L'an passé à Sarzeau, toutes catégories FFC,  je m'étais fait éjecté du peloton et c'était un criterium similaire.

 

Bref,  dès le départ,  j'avais compris que ça allait être hyper compliqué. 

 

J'étais asphyxié à tous les tours, impossible de récupérer,  impossible d'aller devant,  le nez dans le guidon tout le temps. 

 

Mauvais jour ?

 

Trop relevé pour moi ? 

 

Je pense que c'est un rythme trop intense pour moi.

 

Pas pour rien qu'on dit que nous sommes des diesels parfois. 

 

En tous les cas , rien est perdu, ça été un super entraînement type fractionné. 

 

J'ai fini en queue de peloton avec une fierté de ne pas avoir été lâché.  (Teigneux le gars yell)

 

Pour Antho, après un tour sur le circuit il préfère continuer à coacher depuis le bord de piste, trop de chevaux pour une piste humide.

 

 

 

 

 

Une des belles photos de la course avec des guerriers D4 qui croisent le fer depuis des années toujours avec le couteau entre les dents et avec la même passion pour la compétition

Michel BESLANT et Gérard DROUIN en mode relance

Respect et admiration les gars !

Une des belles photos de la course avec des guerriers D4 qui croisent le fer depuis des années toujours avec le couteau entre les dents et avec la même passion pour la compétition

Michel BESLANT et Gérard DROUIN en mode relance

Respect et admiration les gars !

Cliquer ICI pour le reste des photos



10/05/2019
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres