les-coursiers-suzerains.blog4ever.com

Les Coursiers Suzerains

FRENCHMAN 2016 (ex-Ironmédoc) Frédéric Martin y était

Le compte rendu de Frédéric:

Screenshot_0.jpg

 

 

Le samedi 28 mai se déroulait le FRENCHMAN à Hourtin (33), un triathlon XXl avec 3.8km de natation en lac, 180km de vélo sur un parcours de 3 boucles pour finir par un marathon en 4 boucles de 10.5km.

 

Arrivé sur place le jeudi après-midi afin de passer récupérer mon dossard et surtout reconnaitre le parcours vélo en soirée.

Vendredi matin levé tranquille sans stress je pars nager afin de me familiariser avec la partie du triathlon où je suis le moins à l’aise. 1.3km de reconnaissance me suffiront pour trouver mes marques, puis enchainement avec 8km de course à pieds afin de finir la prépa.

 

Samedi 4h00 levé toujours sans stress mais avec l’appréhension du départ dans moins de 3h00. Arrivée au parc à vélo à 5h15 afin de vérifier la pression des pneus. Vélo OK et c’est partis pour 20min de bus pour rejoindre l’autre rive du lac. 7h00 précise le départ est donné de la plage de Piqueyrot 3.8km de l’autre côté du port de plaisance d’Hourtin. Je me suis placer dans la 3ème rangée et je coure pour plonger dans l’eau, rapidement je bataille sur les 100 premiers mettre afin de me faire une place dans le paquet. Au bout d’environ 10min le peloton s’étire et nous nageons avec beaucoup plus de place sans nous gêner. Je lève régulièrement le regard afin de suivre au mieux les bouées et suivre une parfaite ligne droite. A ma grande surprise le peloton devant n’est pas très fournit. Serais-je bien placé ??? je voudrais sortir de l’eau dans les 100 premiers afin de pouvoir être plus tranquille à vélo. Au bout 1h09 j’atteints la plage après avoir traversé le port et on entend les spectateurs nous encourager.

 

Transition en 3min et là le parc à vélo est plein, je suis donc bien placé pour commencer les 180km et oui 54ème chrono de la natation c’est plutôt bien partis. Dès les 3 premiers km je double des gars, au bout de 12 km je commence à croiser les premiers alors je compte ma place et je m’aperçois que je suis déjà 40ème alors au premier demi -tour je regarde qui me suis et là un gars de l’ASSPTT Angers me passe et me propose de rouler ensemble à distance légal bien entendu. Nous allons donc faire 150km ensemble, je le laisserai finir son effort seul, je veux absolument garder des jambes pour le marathon. Fin du 1er tour je fais le 16ème chrono vélo et je suis 31ème au classement, le 2ème tour je suis le 10ème chrono et 14ème au général et je finis le 3ème tour avec le 9ème temps vélo et classé 13ème, c’est bon signe car les jambes répondent bien et j’ai réussi à m’alimenter convenablement, aucun problème gastrique. Je pose donc le vélo en 13ème position avec un temps de 4h56 et 36,2km/h de moyenne. Objectif de 35 de moyenne atteint et même mieux.

 

Transition en 2min30s et c’est parti pour 42km avec la pluie qui nous rafraichie pendant le premier tour. Je décide de partir vite, je voudrais approcher 3h00 au marathon, les 3 premiers km je passe 4 gars je suis donc au porte du top 10, inespéré !!! Je boucle les premiers 8km à 15km/h de moyenne. Pour passer au marathon en 3h00 il me faut garder un rythme à 14km/h. Je suis donc trop vite, tant pis ce qui est pris est pris. Vers le 16ème km je commence à avoir faim et des crampes d’estomac, c’est mauvais signe, surtout que le sucré ne me fait plus envie, ravitaillement suivant des gâteaux salés et chips sont dispo alors je commence le salé et ça marche. Je passe au semi- marathon en 1h34, 8ème meilleurs temps et déjà 7ème au classement général, le rythme n’est pas mauvais, même si je sais que les 3h00 sont désormais impossible. Je continu mon effort afin de reprendre le maximum de participants et tranquillement je vois les gars devant moi marcher et lâcher prise alors je me rends compte que je peux entrer dans le top 5 synonyme de podium et prime d’arrivée. Je décide dans les 10 derniers km d’aller chercher les 5ème et 4ème qui sont à moins d’1 km devant. Je passe le 4ème au dernier ravitaillement 2km avant la ligne d’arrivée en profitant de son arrêt au ravito pour passer et ne rien prendre même si j’avais faim et soif, mais la ligne est trop proche pour risquer une bataille au sprint. Je termine ce marathon en 3h12min avec le 4ème chrono et je franchis l’arche d’arrivée avec 2min30 d’avance sur le 5ème avec un chrono final de 9h23min11s.

 

La joie d’avoir atteint mon objectif de sub 10, c'est-à-dire de moins de 10h00. Je pensais être en mesure de faire 9h45. Mais ce chrono et surtout cette place de 4ème sur 373 participants sont une surprise pour moi. La joie également d’avoir bien préparer cette course durant l’hiver avec le club de vélo de Brettesportif et d’avoir couru très régulièrement avec un travail en pré-fatigue qui m’a permis de me renforcer autant physiquement que mentalement. Merci aussi à mes compagnons d’entrainement le midi en course à pieds.

Objectif doublement atteint nager entre 1h05 et 1h10, il y avait 4km au lieu de 3,8. Rouler à 35km/h dépassé avec moins de 5h00 et un marathon proche des 3h00.

Maintenant place au repos et à la récupération et préparation de la prochaine course, peut-être Vichy fin août.

 

RS_5633.jpg

 

Toutes les Photos et la Vidéo

 

 

 



03/06/2016
15 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 97 autres membres