les-coursiers-suzerains.blog4ever.com

Les Coursiers Suzerains

La Ronde de Mézières 2019 (VTT)

Compte-rendu de Christophe ROTA

 

 

Pas de pluie ce matin pour la Ronde de Mézières, du côté de Ballon mais des chemins boueux comme jamais ! La faute à cet automne particulièrement… automnal ! Là, je crois qu'on a touché le fond !

 

Arrivé vers 8h00 sur le lieu de rassemblement, j'espérais faire la parcours de 20 km, deux ou trois fois. C'eut été possible dans des conditions normales car il n'y avait pas vraiment de difficulté technique mais très vite, je me suis rendu compte que ce serait aujourd'hui utopique.

 

Je n'avais pas fait trois kilomètres que déjà les bains de boue pullulaieient dans tous les chemins. Une boue dense, glissante, collante mélangée à de nombreuses feuilles mortes. Plus d'une fois, je dus descendre de vélo tant l'adhérence ne me convenait pas. Et même à certains endroits, passer à pied relevait de la gageure…

 

Ce gloubiboulga avait aussi pour effet de s'amalgamer au niveau des passages de roue. Les freins étaient inutiles, ça freinait tout seul !

 

J'ai fini par boucler ce parcours de 20 km et je n'allais évidemment pas m'arrêter là. Cependant, loin de moi l'idée de remettre ça sur le même parcours. J'avais eu ma dose de glaise, mon overdose même ! Alors, je décidai de rester sur le bitume et je pris la direction de Courcemont puis de Courceboeuf.

 

J'ai croisé à plusieurs reprises le parcours VTT et après trente-cinq kilomètres, il me vint l'envie de retenter les chemins… Je me ravisai presque aussitôt quand après quelques centaines de mètres, je tombai nez à nez avec une mare d'eau de dix bons mètres de long ! Oh la, diantre, fichtre ! Sans la moindre hésitation, je fis demi-tour et terminai mon périple sagement sur ces bonnes routes sarthoises…

 

Cette rando, je l'avais déjà faite il y a deux ans avec un collègue de travail et c'était pas comme ça ! Ces sols gorgés d'eau gâchent vraiment tout… A partir de la semaine prochaine, j'arrête les randos… A quoi bon si c'est pour passer le plus clair de son temps en train de marcher à côté du vélo ou bien au final se détourner du parcours officiel. Par chez moi, j'ai de quoi faire…

 

Les données

Les données

Parcours et profil

Parcours et profil

Au départ... il est propre !

Au départ... il est propre !

A cet instant, ça allait encore... Chemin stabilisé, top !

A cet instant, ça allait encore... Chemin stabilisé, top !

Oh oh ! Ça se gâte...

Oh oh ! Ça se gâte...

Après une longue séance de marche dans la boue à côté du VTT...

Après une longue séance de marche dans la boue à côté du VTT...

Oh la la mais c'est pas vrai !!!

Oh la la mais c'est pas vrai !!!

Le début d'un tronçon infernal, une boue collante mais collante ! A un moment, j'ai cru que ma chaussure allait quitter mon pied !

Le début d'un tronçon infernal, une boue collante mais collante ! A un moment, j'ai cru que ma chaussure allait quitter mon pied !

Marre de cette boue, marre !

Marre de cette boue, marre !

Retour au point de départ, allez je continue mais sur la route !

Retour au point de départ, allez je continue mais sur la route !

Un petit clin d’œil à un ancien collègue...

Un petit clin d’œil à un ancien collègue...

J'ai retenté les chemins mais là non, c'en est trop ! Demi-tour et on reprend le bitume !

J'ai retenté les chemins mais là non, c'en est trop ! Demi-tour et on reprend le bitume !

A l'arrivée... il n'est plus propre...

A l'arrivée... il n'est plus propre...

...il est même très sale !

...il est même très sale !



17/11/2019
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres