les-coursiers-suzerains.blog4ever.com

Les Coursiers Suzerains

La Ronde du Muguet 2019

Compte-rendu de Christophe ROTA

 

Christophe Rota.jpg

 

Initialement prévue pour 150 km, la Ronde du Muguet 2019 s'était vu rabotée de 7 km suite à des routes impraticables. C'est ce qui m'a décidé à y aller en vélo, ainsi le kilométrage serait fait et même plus…
 
Météo France annonçait une bonne pluie entre 11h00 et 14h00. Ce ne fut pas le cas même si bien plus tôt que prévu, nous avons été copieusement arrosé et ce durant 15 ou 20 minutes. Quant au vent, alors là… Terrible, une fois de plus ! Enfin la température n'était clairement pas de saison, pire, il a fait plus froid à l'arrivée qu'au départ ! Voilà pour le décor…
 
Le parcours était incontestablement magnifique ! Difficile, tortueux, sans temps mort et avec peu de circulation. Un petit air de Tour des Flandres ou d'Amstel Gold Race… Les conditions météo l'ont rendu encore plus compliqué !
 
Arrivé pile poil pour le départ à 7h30, j'ai pris place dans le premier peloton où figuraient également Eric, Jéjé, Rémi, Roger et Olivier.
 
Après quelques kilomètres, et alors qu'une cassure nous avait obligé à chasser pour rejoindre l'avant-garde du peloton, j'ai vite senti que je n'aurais pas les jambes pour rester avec ce groupe. Plutôt que de m'escrimer pour exploser un peu plus loin, j'ai préféré lever le pied et attendre un autre groupe à l'arrière.
 
Bien m'en a pris car, je suis retombé dans un groupe homogène et qui était parfait pour moi. Dans ce groupe, j'ai retrouvé Pierrot et Michel V.
 
Nous sommes allés comme ça jusqu'au premier ravito de Loué (km 64). Hélas, la grande majorité de ce groupe ne faisait que le parcours de 100 km. C'est donc à 4 avec Michel V et Roger que nous avions retrouvé, plus un gars d'un autre club que nous sommes repartis de plus belle pour effectuer une difficile mais splendide boucle d'une quarantaine de kilomètres (dont la belle bosse de Joué en Charnie).
 
J'ai eu un moment difficile en jouant à l'élastique sur toute la partie nord de cette boucle et ce durant une quinzaine de kilomètres. C'est rentré dans l'ordre ensuite et j'ai même trouvé un second souffle !
 
De retour à Loué pour le second ravito, nous allions enfin trouvé un vent favorable mais cela n'a pas duré bien longtemps…
 
Durant ce tronçon, nous avons, sous l'impulsion de Michel V, chassé un groupe de 2 ou 3 coureurs (honnêtement, j'étais tellement à fond, 45-50 km/h, que j'étais dans le gaz et n'avais plus les idées claires donc je n'ai plus de souvenirs très précis). Ce que je sais en revanche, c'est que cet épisode m'a achevé ! Nous venions tout juste de recoller (avant Avoise) avec ce groupe, qui ne faisait pas semblant de rouler, au moment où j'ai sauté… Explosion en plein vol façon puzzle !
 
Malgré tout, j'ai gardé un petit moment le groupe en ligne de mire mais la bosse d'Avoise (un mur à 14% !) a fini de vider mon réservoir ! J'étais donc tout seul et le vent, désormais en pleine gueule, redoublait de violence !
 
Heureusement, un peu avant Noyen, un gars est revenu de l'arrière et j'ai alors jeté mes dernières forces pour prendre sa roue. Cela m'a fait le plus grand bien car j'ai pu ainsi récupérer un peu d'énergie, ce qui m'a permis de le relayer un peu plus loin et de finir ainsi.
 
A La Suze, j'ai pu saluer ceux que je n'avais pas pu saluer ce matin, j'ai récupéré de longues minutes, me suis restauré et suis remonté sur mon vélo pour les 8,5 derniers kilomètres du jour. Cette fois la pente était descendante (hormis la côte de la route de Malicorne pour sortir de La Suze) et ce p… de vent de m… était dans mon dos !
 
On oubliera les désagréments de la météo et on ne gardera que les bons souvenirs ! Ma préparation se poursuit en vue de l'Ardéchoise… Prochaine étape : le Brevet des Cols Sarthois à Fyé, 150 km le 19 mai.
 

 

Les données

Les données

Parcours et profil

Parcours et profil

Au départ de 7h30 !

Au départ de 7h30 !

Ravito 1 à Loué

Ravito 1 à Loué

Ravito 1 à Loué

Ravito 1 à Loué

En forêt de Charnie

En forêt de Charnie

Roger avait besoin d'une pause technique...

Roger avait besoin d'une pause technique...

Ravito 2 à Loué

Ravito 2 à Loué

A l'arrivée

A l'arrivée

A l'arrivée

A l'arrivée

C'était dur mais c'était bien !

C'était dur mais c'était bien !



04/05/2019
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres