les-coursiers-suzerains.blog4ever.com

Les Coursiers Suzerains

Le rayon sarthois (Angers ? plutôt Saumur !)

Compte-rendu de Christophe ROTA :

 

Christophe Rota.jpg

 

Après mes déboires de la veille, c'est avec un gros pansement à l'avant-bras droit que je me présentai à 6h30, le soleil encore couché, à Spay pour satisfaire aux formalités de départ. 

 

Il faisait froid, 4° et le coupe-vent n'était pas de trop même si à cet instant, le vent dormait encore. 

 

C'est tout seul que je pris le départ vers 7h15 car il n'y avait pas foule à cette heure-là et au final il n'y eut guère plus de monde, seulement une cinquantaine de participants sur le 170 km. Plus ça va, moins les grandes distances ont de succès, pourtant c'est tellement bien ! 

 

Je fus surpris quand je découvris l'orientation du parcours. L'organisation s'appelait : le rayon Sarthois "Spay - Angers - Spay" or au plus loin du parcours, nous étions bien loin d'Angers. A un moment, je crus qu'en fait le parcours était "Spay - Tours - Spay" mais en regardant le tracé après être rentré, c'est plutôt "Spay - Saumur - Spay" qu'il faudrait appeler ce parcours. 

 

J'ai roulé très souvent tout seul. Les rares groupes qui m'ont dépassé allaient trop vite pour moi. En fait, durant les cent vingt premiers kilomètres, je ne suis jamais parvenu à me mettre dans l'allure. Pas trop de sensations… 

 

Tout changea donc à cinquante kilomètres de l'arrivée, peu de temps après le troisième ravito. Deux gars revinrent sur moi, et là, comme par magie, je pus accélérer pour accrocher les roues ! Nous roulions entre 30 et 32 km/h de moyenne. Plus rien à voir avec ma vitesse de croisière antérieure qui avoisinait les 24 km/h. 

 

J'avais retrouvé des jambes et j'allais les conserver jusqu'à l'arrivée sans faiblir, toujours entre 30 et 32 km/h. 

 

Au final, je n'étais même pas fatigué et je crois que j'aurais pu ainsi aller taper les 200 km de la même façon… 

 

Il ne me reste plus qu'à finir la saison en roue libre car je n'ai plus rien à me mettre sous la dent… à moins que je me trouve une dernière belle distance à faire d'ici fin octobre, moment où je reprendrai le VTT.

 

PS : Marc, Julien, Nicolas et Thierry ont fait le 1/2 rayon (90 km)

 

Parcours et profil

Les données

Passage par le château du Lude juste avant le premier ravito

km 41, ravito 1 à Dissé sous le Lude

Km 75, ravito 2 à Les Loges (pas trop loin de Saumur)

Km 115, ravito 3 de nouveau à Dissé sous le Lude

Km 145, ravito 4 à Mayet

Km 168,7, arrivée à Spay !



16/09/2018
8 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres