les-coursiers-suzerains.blog4ever.com

Les Coursiers Suzerains

Retour sur l'Ardéchoise 2018

 

 

 

 

Une cyclotouriste ou cyclosportive que tout cycliste se doit de faire au moins une fois dans sa vie, c'est quelque chose de particulier, dans ce département tout le monde ne vit que pour cet événement qui rassemble chaque année entre 15 et 20 000 cyclistes. Ici il y a un respect hors normes pour le cycliste et un partage de la route avec les automobilistes, ce que l'on souhaiterait voir partout.

 

C'est pendant pratiquement une semaine que St Félicien devient la capitale de ce département, 9000 bénévoles, 15200 participants en 2017 venant de toute l’Europe et des Etats-Unis, une multitude de parcours avec la possibilité de rouler 1, 2,3 ou 4 jours, des animations dans chaque village et des Ardéchois omni présent pour vous rendre un service.

 

Des circuits bien balisés du nord au sud de l'Ardèche sans oublier de passer par le mont Gerbier de Jonc à 1551m, ici il y a des parcours pour tout le monde avec plus ou moins de dénivelé, mais ne comptez pas rouler sur du plat, il n'y a pas un mètre.

 

Le petit bémol, difficile de trouver de l'hébergement pour tout le monde, peu de camping, des parkings pas toujours accessibles pour des véhicules comme le nôtre, il reste les hôtels ou les gîtes de la région pas toujours situés à proximité de St Félicien. Nous avons trouvé à nous poser dans le village de Colombier le vieux qui est distant de 9km avec une côte de 3km à franchir pour retourner sur le lieu de départ (juste une mise en jambes), un accueil sympathique par la mairesse de ce village qui nous a autorisé à stationner dans un espace de verdure pendant pratiquement 2 semaines en utilisant tous les services de la commune (eau, etc...), (merci à Mme Madame Béatrice FOUR et à la commune).

En conclusion si vous souhaitez participer à l'Ardéchoise 2019, pensez à réserver dès le début de l'année voir encore plus tôt, (dommage d'être le seul Coursier Suzerain sur cette épreuve).

 

Mon Ardéchoise 2018 :

Pour une première participation et ne sachant pas ou j'allais mettre les pieds ou plutôt mes roues, j'avais fait le choix de m'inscrire sur la participation à 2 cyclo, la Verte du mercredi et les Boutières du samedi avec une petite récupération entre les deux. Ajouté à cela 3 semaines passées dans le département pour s’acclimater et repairer les différents parcours.

 

Mercredi 20 juin 2018 (La verte – Médiane Mini)

Départ à 7h00 du lieu d'hébergement et passage du portique de départ à St Félicien à 7h20, un départ en montée avec le premier col « Juvenet » une montée de 6km relativement facile, (pente moyenne 5,5%) grâce aux 9km d'échauffement effectués pour venir sur la ligne de départ, après ce premier col franchi, une longue descente et passage par Satillieu et début des villages animés avec des ravitos à ne plus en finir. Après ce premier arrêt une route vallonnée nous emmène vent favorable jusqu'à Annonay.

Sortie Annonay, direction les gorges de la Cance, une petite route tracée au fond des gorges de toute beauté, mais il faut rejoindre le petit village de Vernosc et là une grosse difficulté se dresse sous les roues une montée de 5km (moyenne 9% avec un passage à 16%), et donc arrêt à ce ravito pour souffler un peu et par respect pour les organisateurs.

Après la sortie de Vernosc , les difficultés s’enchaînent et la température commence à se faire ressentir sur l'organisme, passage à Felines, ascension du col du Fayet (10km moy 6%), retour vers Annonay avec un vent défavorable et des routes usantes, passage au ravito sans s'arrêter pour ne pas casser le rythme car je savais qu'il y avait une longue montée qui m’attendait à la sortie de la ville, une montée (8km, moy 4%), un dernier arrêt à Quintenas pour refaire le plein d'eau et se rafraîchir la tête et les pieds qui commençaient à chauffer.

Hélas le plus difficile restait à venir, une longue montée plein soleil en passant par les villages de Préaux et Vaudevant, 15km d’ascension, 6% de moyenne sur les 10 premiers km et 9% pour les 5 derniers.

Après ce dernier col franchi, il ne restait plus que la descente à faire pour passer le portique de la ligne d'arrivée, prendre un bon rafraîchissement, manger quelques cerises et faire les 9km avec encore 141m de dénivelé qui me ramène à Colombier le Vieux.

 

Ma moyenne n'est certainement pas celle d'un champion, mais même si ce n'était pas facile, le plaisir était là et la beauté des paysages + l’accueil des Ardéchois font oublier la douleur.

 

Distance parcourue : 115km – Dénivelé : 1729 m – Moyenne : 21km/h

 

 

 

 

 

Samedi 23 juin 2018 - Les Boutières

 

 

 

 

 

C'est parti pour le gros rendez-vous de la semaine, arrivé à St Félicien à 6h45 après avoir fait les 9 km depuis Colombier avec des voitures de stationnés tout au long du parcours et des vélos à perte de vue.

Une fois installé dans le sas de départ correspondant à mon dossard, il faudra prendre patiente pour attendre 7h30 l'heure officielle ou cette masse de 15000 participants est libérée, il est 8h01 quand je passe sous le portique du départ et me mêle à cet énorme peloton.

Départ avec le premier col qui se pointe sous les roues après 3km ( col du Buisson 13km – moy 5,5%) et au sommet le premier ravito (pas d'arrêt), la difficulté suivante intervient après 30km ( col des Nonières 10km – Moy 6%), un col très roulant qui se passe sans difficulté avec un groupe de Villedieu les poêles qui roulaient à ma convenance, arrêt dans le village de Les Nonières cette fois pour prendre un peux de ravito solide et liquide.

Après ce petit réconfort, c'est parti pour une longue descente de 10 km jusqu'à Le Cheylard et fin de la partie facile, changement de direction, le mistral qui fait son apparition sans oublié l’enchaînement des 6 cols qui restent au programme de la journée.

Entre Le Cheylard et la sortie de St Agrève c'est 57km de montée ( col de la Clavière, col de Freydarapet), col avec peut de répit mais des paysages de toute beauté, sur cette partie, je me suis déguisé en suceur de roue de façon à économiser au maximum mes watts car je savais que les derniers cols ne seraient pas facile. Avant d'attaquer la dernière partie, je fait une petite pause ravito à St Agrève ( le plein de carburant dans les bidons + du sucré et salé pour reprendre de l'énergie ).

Encore deux grosses difficulté, la montée vers le village de Rochepaule ( Col de Rochepaule, 9km – Moy 7,5%) ça commence à piquer, et après une belle descente sur des routes de rêve, le dernier col difficile fait alors son apparition, un col (qui nous emmènent à Lalouvesc ( col des grands 13km – Moy 8% sur les 10 premiers km et col de Lalouvesc 4,5% pour les 3 derniers km), dans cette dernière difficulté, un bon nombre de cyclo mettent pied à terre soit par la fatique, soit par une mauvaise adaptation du matériel pour des gros pourcentage, de mon côté le moral est toujours là et un fort encouragement des Ardéchois avec des groupes musicaux tout au long de la montée font oublier tout le reste.

Après Lalouvesc, retour par le col du Faux et col du Buisson avec une longue descente jusqu'à St Félicien.

 

Après tout ces effort, un bon repas avec un plat traditionnel (base de Ravioles), la satisfaction d'avoir réussi ma plus belle cyclo de ma vie avec toutefois un petit regret de ne pas avoir fait la Volcanique, mais ce sera pour une prochaine fois avec une préparation différente.

 

Au fait ce n'est pas fini, il me reste encore 9 km pour rentrer à l'hébergement et encore une belle montée.

 

Bilan de la journée 143 Km – 2390 m de dénivelé – 7h03 de vélo et une moyenne de 21 km/h

 

 

 

 

 

Pour ceux qui souhaiteraient faire cette cyclo en 2019, je reste à disposition pour vous aider.

 

L'article au format PDF

 

La plaquette 2018 au format PDF

 

Ci-dessous les photos de cette semaine ardéchoise

 

 

 

Un des nombreux cols de la journée

Un des nombreux cols de la journée

Un arrêt Ravito

Un arrêt Ravito

Un arrêt Ravito avec les musiciens

Massage à la demande

Massage à la demande

Un arrêt Ravito

Un arrêt Ravito

Un arrêt Ravito

Un arrêt Ravito

L'entré du village de Lamastre

Passage au col du buisson

Paysage Ardéchois

Passage au sommet du col du Buisson

Sas du départ

Sas du départ

En attendant le départ

Tout est sur le guidon

Affluence du départ avec 15000 cyclistes

Animation des villages

Le 4196 prêt pour la semaine

Animation de l’ardéchoise la verte

Animation de l’ardéchoise la verte

Des ravito pour prendre des kilos

Des ravito pour prendre des kilos

Animation de l’ardéchoise la verte

Animation de l’ardéchoise la verte

Animation de l’ardéchoise la verte

Des ravito pour prendre des kilos

Des ravito pour prendre des kilos

Animation de l’ardéchoise la verte

Animation de l’ardéchoise la verte

Animation de l’ardéchoise la verte

Le départ de l’ardéchoise, la verte



30/06/2018
10 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres