les-coursiers-suzerains.blog4ever.com

Les Coursiers Suzerains

Sortie Cyclo du 03/03/2019

Compte-rendu de Christophe ROTA

 

Christophe Rota.jpg

 

Après 23 km effectués en guise d'apéritif, j'arrivai, cette fois, avec un peu d'avance au rendez-vous dominical du gymnase de La Suze. Le ciel était menaçant et le vent soufflait déjà plus que de raison.

 

Un courant d'air qui a dû faire peur car nous n'étions que… deux ! Roger et moi… 

 

Nous avons opté pour le parcours n°1 de 86 km car de par son orientation, il permettait d'avoir un vent plus favorable dans la seconde partie. 

 

Roger, de retour d'un mois passé à rouler tous les jours dans la région de Nice et ayant cumulé plus de 20 000 m de dénivelée, était trois jambes au-dessus de moi ce matin ! Nous n'allions clairement pas à la même vitesse quand il s'agissait de prendre un relais, d'ailleurs les siens étaient plus longs que les miens… Et puis, quand vint la première bosse du parcours à Courcelles, c'est sans forcer qu'il creusa un écart significatif. 

 

Seulement, Roger devait rentrer chez lui impérativement avant 12h00, aussi à Villaines, nous routes se séparèrent. Il repiqua directement vers La Suze alors que moi, je restai sur la parcours choisi où il me restait une cinquantaine de kilomètres à faire et me préparai à lutter un certain temps contre Éole… 

 

Heureusement au Bailleul, le parcours changeait d'orientation et ma vitesse de croisière avec… Qu'est-ce qu'on se sent fort quand ça pousse dans le dos ! Tout cela n'est qu'illusion mais quand même moralement, ça fait du bien ! 

 

A Chantenay, je pris vent de côté ou 3/4 dos mais le plus dur restait à venir : entre La Suze et Mézeray, et alors que mon compteur affichait déjà 109 km, un mur d'air d'une densité incroyable se dressait littéralement devant moi ! Ma moyenne du jour en a pris un coup sur ces malheureux 8 derniers kilomètres… 

 

Cela ne m'empêchera pas de remettre ça dimanche prochain !

 

Les données

Les données

Parcours et profil

Parcours et profil

Pas grand monde ce matin...

Pas grand monde ce matin...

Roger en délicatesse avec son compteur...

Roger en délicatesse avec son compteur...

Entre Avoise et Asnières, si vous aviez le son, vous n'entendriez que le souffle de l'air...

Entre Avoise et Asnières, si vous aviez le son, vous n'entendriez que le souffle de l'air...

Ça fait du bien quand ça s'arrête... jusqu'à la prochaine fois !

Ça fait du bien quand ça s'arrête... jusqu'à la prochaine fois !



03/03/2019
10 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres