les-coursiers-suzerains.blog4ever.com

Les Coursiers Suzerains

Sortie cyclo du 04/10/2020

Christophe Rota.jpg

(mis en ligne par CR)

 

Ca y est ! La saison route touche à sa fin… Pourquoi ? Parce qu'on ne peut plus faire de rab avant la sortie club car le soleil se lève trop tard désormais. C'est le premier signe de la fin de saison, le second c'est qu'on ne fait plus de rab non plus après la sortie club parce que… ça sent la fin de saison et la motivation n'est plus la même !

 

Pour cette avant-dernière sortie route, en ce qui me concerne, la météo fait bien les choses : elle est raccord avec le parcours du jour qui a un parfum de Tour des Flandres avec ses fréquents changements de direction, les pavés et les monts en moins… Oui, nous avons droit à une météo flandrienne ! Un vrai temps de flahute ! Gris, frais, venteux et pour que l'immersion soit totale, on a même droit à quelques gouttes…

 

Au départ, nous sommes dix : six pour le groupe 1 et quatre pour le groupe 2. Avec moi dans ce second groupe : le président Thierry (qui aleterne groupe 1 / groupe 2 au fil des dimanches), Tintin et Pierrot qui fait son grand retour après de longs mois d'absence (sa dernière sortie avec nous remonte au mois de janvier !).

 

C'est donc un parcours très sinueux et fait de petites routes (principalement dans la première partie) qui nous attend aujourd'hui et pour nous mettre dans l'ambiance dès le début, rien de tel que la bosse de la rue d'Auvergne !

 

Mézeray, effleuré après y être allé par des chemins de traverse, est le premier point de passage. Suivent Bousse, après être passé non loin de Courcelles et toujours par des chemins détournés, Villaines Le Bailleul et Vion.

 

Toute cette première partie se fait avec un vent globalement défavorable et cela ne sied guère à Tintin qui éprouve quelques difficultés. Pierrot, quant à lui, qui pensait avoir du mal à suivre ne rencontre pas la moindre difficulté. Thierry reste quant à lui vigilent auprès de Tintin. Et moi, j'essaie de réguler l'allure afin de conserver un groupe homogène.

 

A Vion, nous finissons de manger notre pain noir. A présent, nous l'avons dans le dos… le vent ! Ca va tout de suite beaucoup mieux pour Tintin et cela nous permet d'augmenter un peu l'allure.

 

Après Parcé, le petit raidard d'Avoise permet de faire monter un peu les pulsations surtout que dans ce sens, on le prend quasiment à l'arrêt !

 

Tassé, Pirmil, Maigné après une belle descente et nouveau changement de direction avec le vent favorable qui nous abandonne.

 

A Chemiré, nous croisons Pascal avec lequel nous discutons quelques instants puis nous rentrons par St Benoit.

 

J'ai personnellement beaucoup apprécié ce parcours et cela en a été de même pour mes camarades.

 

Les données :

Image 018

 

 

Le parcours :

Image 019

 

 

Quelques photos :

Image 020

 

 

Image 021

 

 

Image 022

 

 

Image 023

 

 

Image 024

 

 

Image 025

 

 

Image 027

 

 



04/10/2020
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres