les-coursiers-suzerains.blog4ever.com

Les Coursiers Suzerains

Sortie entraînement du 13/08/2020

Jérémy Galais

(mis en ligne par CR)

 

C'est sous une pluie fine que j'arrive un peu avant 14h00 au RDV et seul Cédric est présent. Nous attendons 14h05 les éventuels retardataires avant de partir. Nous prenons la direction de Guécélard à bonne allure avec une moyenne de 31,5km/h, Cédric prenant des relais bien appuyés, m'obligeant à m'employer pour rester dans sa roue. Puis nous bifurquons vers Arnage et Ruaudin avec l'idée de faire le tour du Mans.

 

A la sortie de Guécélard, Cédric perd son capteur de vitesse l'obligeant à s'arrêter, à ce moment étant devant, je ne me suis pas rendu compte tout de suite qu'il n'était plus dans ma roue.

 

Mais tout ça c'était avant le drame. En arrivant sur Arnage je décide de prendre à droite au premier rond point pour éviter la rue principale, la chaussée était mouillé, les 2 roues sont parties en même temps, et c'est la chute. L'épaule droite tape la première sur le bitume puis la tête, VIVE LE CASQUE. Je suis un peu sonné et je met un peu de temps à me relever, une ambulance privée qui arrivait en même temps s'arrête puisque qu'elle ne peut pas passer. On ne peut pas dire que l'ambulancière fut d'une grande sollicitude, tout ce qui lui importait c'était que je dégage de la route pour pouvoir passer, et en guise de soutien j'ai eu le droit à "si ça ne va pas, appelez le 15".
Finalement constatant que le vélo n'a rien et qu'à ce moment là, mon épaule n'est pas très douloureuse, nous décidons de continuer.

 

Nous prenons donc la direction de Ruaudin, puis Changé et l'Epau, nous avalons cette quinzaine de kilomètres à 31 de moyenne, pour finir avec une pancarte à l'entrée du Mans. Malheureusement une voiture débouchant du parking de l'abbaye me contraint à relâcher mon effort.

 

Ensuite vient la seconde partie du périple un peu plus vallonné, mais aussi beaucoup plus douloureuse pour ma part et pas seulement à cause des bosses : rue la Douce Amie prolongée par la rue de l'Evantail, ensuite direction Coulaines, Saint Pavace, Neuville sur Sarthe, Saint Saturnin, La Millesse, Trangé, Pruillé le Chétif, Saint Georges du bois, Etival, Louplande, c'est ici que nos chemins se sont séparés, Cédric direction Roëzé et moi direction Pirmil via Chemiré et Maigné.

Au final un peu plus de  97 kilomètres pour moi, je n'ai pas eu le courage d'arrondir à 100 avec mon épaule douloureuse, j'étais déjà bien content d'être arrivé à bon port.

Les données (de Jérémy)

 

Le parcours :



15/08/2020
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres