les-coursiers-suzerains.blog4ever.com

Les Coursiers Suzerains

Sortie route CCS du 18/07/2021 / Groupe 2

Christophe Rota.jpg
(mis en ligne par CR)

Après 30 km effectués tranquillement en guise d'échauffement, je me suis présenté à 8h30 au rendez-vous du CCS. Il y avait là Tintin et Pierrot. Albert arriva ensuite puis Maurice sur le gong. Le groupe 1 ? Entre ceux en vacances, ceux sur la Saumuroise et ceux qui récupéraient de la course de la veille, il n'y avait donc que moi…

Plutôt que de rouler tout seul, je partis donc avec le groupe 2 sur un parcours dicté par Pierrot (le 54 du CCS mais modifié volontairement puis involontairement...). Cela me ferait une sortie de récup mais avec quelques axes de travail malgré tout…

En effet, durant la première partie, je me suis consacré à la souplesse du pédalage en étant constamment entre 100 et 115 tpm, puis dans les rares bosses du parcours, j'ai accéléré bien aidé en cela par Tintin et son vélo électrique qui a fait office d'un bon sparring partner !

A part ça, un beau petit parcours de près de 82 km bouclé à 25,8 km/h de moyenne via Voivres, Spay, Moncé, Mulsannes et Ruaudin dans un premier temps. Ruaudin où Pierrot nous a offert un petit goût de Tro Bro Léon ou de Strade bianche avec un portion non bitumée de quelques centaines de mètres.

Puis en direction de Brette les Pins, la sonnerie du téléphone de Pierrot retentit. C'était sa femme… Inquiet, il rappela et après quelques minutes de tergiversations, il réussit à l'avoir. Tout allait bien, plus de peur que de mal, une sombre histoire de sacs à main… lol

Nous continuâmes vers St Mars d'outillé puis Marigné Laillé avec une route qui s'inclinait enfin.

A la suite de quoi, et un peu par ma faute car ayant pris un peu trop les devants, nous avons quitté le parcours officiel en ayant eu quelques peines à retrouver notre chemin. C'est après avoir contourné Ecommoy par des petites routes forestières très sympas que nous avons retrouvé le nord que nous avions perdu un peu plus tôt.

C'est alors qu'à St Gervais, nous regoûtâmes à une portion non asphaltée, par la faute de travaux cette fois…


La dernière partie via les abords de Moncé et Guécélard fut exécutée à une allure plus rapide qu'auparavant. Maurice et Albert ont pris quelques relais mais c'est Pierrot et moi qui assurions l'essentiel du train. Train qui filait une vitesse de 32-34 km/h environ.


Albert et Maurice nous quittèrent à la bifurcation de Roëzé et nous finîmes donc à trois notre périple du jour sous un très beau soleil, une température qui commençait à être chaude et un vent toujours très (trop) présent…


Encore un dimanche pour moi et ensuite ce sera les Pyrénées !!!!

Image 030

 

 

Image 002

 

 

Image 004

 

Image 006

 

Image 007

 

Image 005

 

Image 031

 

Image 009

 

Image 003

 

Image 010

 

 

 



18/07/2021
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres