les-coursiers-suzerains.blog4ever.com

Les Coursiers Suzerains

Souvenez-vous : Episode 5 -Rémi Un petit bout de saint Jacques de Compostelle

Profil Rémi

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise en ligne par AB

 

 

 

Nous sommes le 4 mai 2013
Et je décide de me lancer dans une étape de Saint Jacques de Compostelle...


Pour le décor de notre belle France et surtout pour tester mes limites physiques car cela ne sera pas de tout repos...et ça le sauras...
Je me raccroche a un groupe donc je suis le plus jeune, qui eux font une étape par an, ses personnes sont des connaissances et amis donc je ne suis pas perdu.


Après pas mal de week-end (en vérité tous les week-end de Février à Mai ) a marcher seul ou accompagné pour s'entraîner , chargé comme des mulets ect je vous passe les détails des entraînements c'est trop long ?.

 

C'est parti !!!

 

vlcsnap-2020-03-29-10h16m29s438

 


Tout d'abord...
La Crédencial est en quelque sorte le « carnet du pèlerin » il a été ouvert à Roezé sur Sarthe . Obligatoire, elle permet d’accéder aux gîtes présents sur le parcours de Saint-Jacques-de-Compostelle (et je peux vous dire qu'on est content d'arriver le soir et le tampons t'en a rien à carrer, tu penses qu'a la douche, soigné tous les bobos et au lit LOL ?) .

Elle est également vivement recommandée en France bien que l’on puisse loger dans les auberges sans avoir besoin de la montrer et sans ce faire arrêter par la maréchaussée car sans ça il est interdit de faire du camping sauvage et nous sommes en quelque sorte SDF si on se fait contrôler.


Chacun des établissements fréquentés tamponnera ce carnet que le pèlerin présentera ensuite à l’arrivée à Saint-Jacques-de-Compostelle afin de recevoir la Compostela, une sorte de « diplôme du pèlerin » qui atteste de l’aboutissement de la marche mais ça ce n'est pas au programme‚ car je ne suis pas à la retraite et que j'ai dû poser 15 jours de congés qui ont était durement accepté par mon boulot.

 

Notre départ 

 Nous suivons le GR65 au départ de CONQUES par des petites ruelles pavées.
Nous traversons le DOURDOU sur le vieux pont romain.
Ensuite, nous avons notre première difficulté :
une montée raide de 1 km environ avec un dénivelé de 24 % pour rejoindre la petite chapelle Sainte-Foy.

Nous apercevons CONQUES au loin.
Le chemin suit le tracé du GR 65 et est également balisé par la Fédération française de la Randonnée pédestre

Sachez que tout le monde ne prend pas le chemin de Saint-Jacques à pied. Beaucoup le font en VTT, ce qui permet de faire des journées de 50 à 90 km parcourus. D’autres le font à cheval, ce qui est encore une autre façon d’apprécier le parcours.


Pour nous ça seras entre 30 et 45 kms par jours car notre temps est limité et nous ne ferons pas de haltes à chaque point comme la plus par des pélerins, avec à peu près entre 15 et 19 kg sur le dos pour une parfaite autonomie alimentaire et vestimentaire et pourtant le moindre gramme est rentabilisé.


 Nous comptabiliserons  217 kilomètres pour faire la voie CONQUES ver MOISSAC, et en 10 jours de marche pour nous si tout va bien...à savoir que normalement cela se fait sur 17 jours!!!


D'ailleurs sur le chemin nous avons eu le surnom "des fous" car notre périple n'est pas passé inaperçue et les nouvelles vont vite dans les villages les gites et les personnes que nous croiseront...c'est quand même avec de la fierté que j'assume cette adjectifs qui nous qualifiera tous au long de cette étape.

 

Entre ampoules échauffement des épaules des cuisses et j'en passe, des douleurs articulaires des malaises de fatigue ect...
Physiquement j'ai pris super cher et mentalement et visuellement j'ai pris une claque.


 Sur notre chemin nous croiseront différentes personnalités et nationalité et ça c'est intéressant, entre la femme seul avec ses deux enfants en bas âge ou de l'Australien partie de chez lui en claquettes...oui oui en claquettes...le mec avait des ampoules sous les ongles des pieds mais un sourire a toute épreuves et Indéniablement un mental d'acier.

Super ambiance entre nous un soutien collectif a tous épreuves, une cohésion forte alors que nos chemins ne c'était jamais croisé auparavant.....bon quelques engeulades dû à la fatigue mais rien de méchant ? Qui n'a pas altéré l'expérience humaine.


 Je pourrais en parlé des heures tellement il y a de détails et de péripéties heureuses et malheureuses, mais les quelques photos vont parler d'elles-mêmes.

Une sacré expérience, je la recommande pour celui qui se cherche et cherche l'aventure.

 

Rémi

 

Les photos de cette aventure ICI :

MES PHOTOS ICI

 

 



29/03/2020
11 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 103 autres membres