les-coursiers-suzerains.blog4ever.com

Les Coursiers Suzerains

Résultats Courses FSGT et Championnat 2021


Les 3H VTT du Méridien de David

David.Duchene.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 19 septembre, je me rend à NEUVILLALAIS pour les 3 h VTT du Méridien. Où je suis engagé en solo pour cette 3ème édition.

 

 Circuit sans trop dénivelé, mais des petites parties technique avec divers obstacle, puis un passage dans des bosses de BMX et de la relance.

 

 Arrivé sur place 1h avant; pour l'échauffement et reconnaissance du parcours qui d'ailleurs avait changer quelques peu par rapport aux éditions précédentes, notamment un passage dans des près de champs de blé fraichement coupés.

 

 14h 15 la procédure de mise en grille se fait, puis 14h30 au son de la trompette la course fût donné, je prend un super bon départ en tête des solos puis en 5ème position (j'ai vérifié sur la vidéo du départ), je sens dans ma roue qu'il y a un gars qui accroche. Bien-sur un solo, (celui que j'avais repéré au départ). Nous sommes ensemble dès les premiers tours sur un rythme soutenue.

 

 Nous creusons l'écart à nous deux dans la CAT solo, derrière les premiers duo. Nous nous entendons très bien pour prendre des relais chacun un tour. Nous discutons; faisons connaissance (tranquille quoi en mode rando 😃) Puis, je me retourne pour prendre les écarts des poursuivants et là, je ne vois aucun des solos rentrés dans le stade. Je calme un peu le rythme mais je sens que mon acolyte est plus fort que moi ses relais sont plus soutenu, je réfléchi sur ma stratégie soit je reste sur son rythme soit j'attaquerai sur un dépassement d'un retardataire en espérant qu'il reste coincé derrière, d' ailleurs c'est ce qu'il faisait sur ses relais, (piti malin) mais que ne ni.

 

 Puis, il me préviens qu'il doit s'arrêter pour prendre une gourde dans la zone relais, à ma grande satisfaction, mais malin le garçons ! La gourde était prête et tout près du passage. Je creuse quand même un écart mais il réussi à revenir dans la roue et là je me dit "il est vraiment mieux que moi".

 

 Au bout de 2h30, a peu près, il remet un coup au dessus, que je ne pourrais pas suivre au risque de crampé ou de me cramer et perdre une place.Je le laisse filé et fini ces 3h à mon rythme.

 

 Au final, 2ème des solos et 12ème/63 au général avec 2 tours de retard sur les 3 premiers duo.

 

    Classement et photos sur le site via Google les 3h VTT du méridien ainsi que la vidéo du départ sur face de bouc (recherche 3h vtt de neuvillalais).

 

     à bientôt pour le duo suzerain.

 

12 (2)34

 

 

 

 


27/09/2021
3 Poster un commentaire

Course FSGT de Parigné le Pôlin du 04/09/2021

Identit---Thierry.jpg

 

 

 

 

 

 

 

(Mise en ligne par AB)

 

Course de Parigné le Polin


C'est une belle journée que nous avons vécu ce samedi 4 septembre autour de la course de Parigné le Polin.

 

Le temps nous a été clément même si l'orage menaçait par moment lors des courses et des podiums.



D'abord, un grand merci à tous les bénévoles qui ont répondu présents pour l'organisation et la réussite de cette journée et sans qui rien ne pourraient se faire.

 

Encore mille mercis à eux.  Une journée placée sous le signe de la camaraderie et de la bonne humeur car c'est bon aussi de se retrouver pour partager des moments de convivialité lors de l'organisation de nos manifestations. 

Nos remerciements s'adressent également à

-  Monsieur le Maire de Parigné le Polin et de son équipe pour leur aide précieuse et leur implication dans l'organisation et la préparation de cette course
- Notre sponsor VISION PLAST pour son aide financière et logistique
- La FSGT cyclisme 72 pour leur présence et leur aide technique pour le bon déroulement de la course 
- Mme Delphine DELALAYE conseillère départementale du canton de la Suze pour sa présence suite à notre invitation.
- L'amicale des sapeurs-pompiers du Mans pour le prêt de leur petit barnum


Pour cause de COVID nous n'avions pas pu organiser notre course en mars 2019 ni en 2020. Lorsque au mois de juin Xavier de la FSGT 72 nous a proposé  le créneau du 04 septembre qui était libre  nous n'avons pas hésité pour accepter de prendre ce créneau. En effet, malgré les mesures sanitaires imposées, la baisse du nombre de coureurs sur les courses (qui n'est pas propre à la FSGT)  il faut garder l'élan et continuer à proposer  et organiser nos courses pour donner l'envie, créer l'élan et préparer l'avenir lorsque la crise sanitaire sera derrière nous.


Concernant la course, 81 coureurs toutes catégories confondues ont répondu présents et nous les remercions pour leur participation à notre course.

 

De belles courses, sans chute dans toutes les catégories où les rouges et verts étaient bien représentés et ont même figuré sur le podium comme Nono B 3ième en catégorie 5 et Stephen une belle 2ième place en catégorie 3.

 

Félicitations à eux.  Déception pour Arnaud LH qui a du abandonné juste après le départ de sa catégorie pour un problème technique sur son vélo.

 

Mais n'en doutons pas, il se rattrapera sur les courses à venir.



Les podiums se sont déroulés en présence de Monsieur le Maire de Parigné le Polin et de Mme Delphine DELALAYE qui ont procédé à la remise des récompenses.


Une belle journée s'est achevée pour tous (organisateurs, bénévoles) avec la satisfaction du devoir accompli  en offrant aux coureurs une organisation qui leur a permis de courir en toute sécurité et de se faire plaisir : c'est bien là l'essentiel..



Prochaine échéance pour le CCS le DUO SUZERAIN le samedi 09 octobre dans les bois des Epinettes à la Suze. A noter sur vos agendas.



Pour le bureau
Le Prez

Titi

 

IMG-20210904-WA0002

 

 

IMG-20210904-WA0015

 

 

IMG-20210904-WA0029

 

 

 

IMG-20210904-WA0020

 

 

IMG-20210904-WA0046

 

IMG-20210904-WA0013

 

 

thumbnail_IMG-20210904-WA0008

 

 

IMG-20210904-WA0012

 

 

 

IMG-20210904-WA0007

 

 

IMG-20210904-WA0023

 

thumbnail_20210904_172604(0)

IMG-20210904-WA0041

 

 

thumbnail_20210904_171841

 

 

 

thumbnail_20210904_174441

 

thumbnail_20210904_174503(0)

 

thumbnail_20210904_174455

 

thumbnail_P1130353Parigné le Polin Catégorie 4 Remise des récompenses (3)

 

 

PODIUM D5

 

PODIUM D123

 

thumbnail_20210904_182638

 

 

PARIGNE5

 

thumbnail_20210904_182759(0)

 

 

 

thumbnail_20210904_185601(0)

 

PP4pp5PP123

 

 


08/09/2021
0 Poster un commentaire

Course FSGT de ROUEZ du 17/07/2021



Thierry-Levoyer.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise en ligne par AB

 

 

 

 

CR Course en 5 à Rouez le samedi 17 juillet


C'est avec Cédric G que nous partons ensemble de chez moi vers 12h30 pour se rendre à Rouez.

A deux, c'est plus agréable de faire la route. Il fait beau et la chaleur est agréable ce qui augure de bonnes conditions pour la course. ça changera de samedi dernier à Marolles les Braults.  

Arrivée sur place, le temps de trouver une place, de s'habiller, de récupérer les dossards, de dire bonjour aux copains présents il est déjà  un peu plus de 13h40 quand je pars faire ma reconnaissance du circuit qui fait 6 km.

Je ne ferai pas une reconnaissance complète du circuit pour ne pas être en retard sur la ligne de  départ. 

14h départ des 4. Sont présents Phiphi M, Seb B, Michto et Arthur.

Quelques minutes après c'est à notre tour de nous élancer pour 9 tours de circuit.

Avec moi en 5, Thierry S et Michel V sont là. Les deux premiers tours je suis à l'arrière du peloton volontairement pour découvrir le circuit que je n'ai pu reconnaître entièrement.

Un circuit avec des bosses pas très pentues (3, 4 %)mais qui usent à la longue.

Le profil du parcours est le suivant : après le départ une première bosse de 300 m ensuite un palier légèrement montant sur 200 m et une autre bosse sur 200 m ensuite un palier , une belle descente avec l'enchainement d'une bosse de 400 m suivi d'un virage à angle droit.

Après s'est roulant jusqu'à 500 m de l'arrivée car après nous avons un faux plat montant avec des virage jusqu'à l'arrivée.

Au troisième tour juste après le virage à angle droit après la montée je suis au milieu du peloton.

 

Je vois un premier homme qui part suivi d'un second. Un peu enfermé, j'arrive quand même à sortir du peloton et à  rejoindre les 4 ou 5 coureurs sortis.

En tout nous sommes 9 coureurs dans l'échappée qui se dessine.

Le groupe s'entend bien, les relais s'enchaînent. Rapidement un écart se fait sur le peloton qui ne nous reprendra pas.

A partir de l'avant dernier tour dans l'échappée un round d'observation se met en place et les relais se font moins bien.

Dans le dernier tour j'essaie de partir juste après le passage du podium dans la première bosse et dans la suivante.

Un écart se fait mais en me retournant juste avant  la descente je vois que le groupe revient sur moi. Je lève le pied. Je retente dans la troisième bosse mais rien n'y fait. 2 km avant l'arrivée je me mets devant car personne ne veut vraiment rouler et attend le sprint final.

A 400 m de l'arrivée je suis toujours devant et on aborde le faux plat montant jusqu'à l'arrivée. N'étant pas vraiment sprinter, c'est là que je décide de partir, debout sur les pédales je lance le sprint de loin .

Je tente on ne sait jamais sur un mal entendu (lol) mais je suis repris à 40 m de l'arrivée et finis septième.

Une belle course de mouvement  sur un beau circuit et très bien organisée. Merci pour les encouragements d'Antho et Cédric sans oublier le ravito d'après course apporté par Antho et Thierry S,  merci à eux .

Encore une bien belle après-midi de vélo avec les copains.

 

 

 

 

CR Course en 3 à Rouez le samedi 17 juillet

 

Profil Cédric

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En ce samedi je me rend chez notre président afin de faire la route pour la dernière course FSGT de Rouez avant la trêve estival.

Cet ainsi que nous sommes arrivés vers 13 heures sur place. Titi part s’échauffer rapidement pour sa course .

 

David arrive cet avec lui que je vais essayer de faire les 12 tours de circuits d’une distance de 5 kms à peu près car j’ai pas de donner mon compteur n’a plus de batterie.

Apres 1 tour de reconnaissance. On se rend compte que le circuit n’est pas plat et qu’il va être exigent.

 

On prend place sur la ligne de départ vers 15h45 on s’élance sous les yeux de nos supporters d’y moment Anthony qui a fait le déplacement pour motivé les troupes verte et rouge.

Pendant les premiers tours je tête de trouver une place confortable.

 

Mais avec David on se retrouve régulièrement à rouler à l’avant du peloton.

 

C’est ainsi que je me retrouve à partir en contre dans le faux plat du camion podium encourager par les Anthony en bas de la côte et Michel vers la moitié je réussi à récupérer le gars en échapper en haut de la première bosse.

Ensuite un troisième larron viens nous prêter mains fortes.

 

Voyant l’écart avec le peloton diminuer on décide de se relever .

 

Et de se faire reprendre beaucoup d’énergie de brûler à ce moment-là .

Je fais quelques tours avec le peloton et fini par lâcher avec un autre coureur qui abandonnera quelques kilomètres plus loin.

Une nouvelle expérience de course .Le classement on le connaît pas car il y a eu confusion dans ce dernier à l’arrivée.

 

Et mon nom n’est pas dans la liste des partants.

 

TEAM LS ROUEZ

David tire sa crampe

 

 

 

 

 

 


27/07/2021
0 Poster un commentaire

Course FSGT Marolles Lès Braults 10/07/2021

 

ALH

 

 

Mise en ligne par AB

 

Pour les 4 :

En ce 10 juillet, destination Marolles les Brault pour participer à ma 4 ième course de l’ année !

Les prévisions de météo France annonçaient « quelques averses » …

Sans faire trop de suspense, nous avons été douché sur les 50 premiers kilomètres de course avant que le ciel se calme pour la course des 123.

Sur la ligne de départ en 4 : Philippe, Jérôme, Michel et moi-même !

Après avoir fait la route avec Jérôme, nous avons eu le temps de réaliser un tour complet du circuit après avoir gérer la logistique  d’ avant course.

Un grand bravo à la Commune et au club de Bonnétable, nous découvrons un circuit  très  propre. En effet, la balayeuse fut passée trois fois au cours de la semaine !

Le parcours 2021 se compose de  4 virages et 19 mètres de dénivelé sur  des routes de bonnes qualités !

Cela va être très dur de sortir du peloton aujourd hui …

Nous sommes sur la ligne de départ et la pluie s’ invite aussi. Misère, je déteste l’ idée de rouler à bloque sous la pluie (pufff)…

Après avoir échangé avec les CCS, je leur rappelle l’ importance d’ être dans les 6 premiers sur un parcours comme celui-ci. GO !

Après un premier tour de « chauffe » pour l’ ensemble du peloton (40km /h), les premières attaques commencent mais rien ni fait …

Cédric et Stephen sont au bord de la route pour nous encourager (merci mes gars) ! Difficile de ne pas reconnaitre Stephen avec sa voix rauque !

Cela roule dur mais personne ne sort !

Celui qui me fait forte impression, je le reconnais de suite ! C’est le cadet qui gagne à Mont Saint Jean. Il saute sur tout ce qui bouge et maitrise toutes les attaques.

Je sais que c’ est la bonne roue à prendre. Après 3 tours, au avant-poste je constate avec plaisir la présence de Jérôme et Philippe dans les bons coups !

Je suis ravi de les voir devant,  acteurs  sur cette course rapide rendu  stressante avec la pluie permanente. J’ en profite pour dire à Jérôme qu’ il faut surveiller le petit jeune !

On sort à 10 mais l’ entente reste très mauvaise et nous sommes repris par le reste du peloton. Dommage, Jérôme était avec moi dans le bon coup.

« Partie remise » !

Au début 5 (11) tours , dans le grand faux   plat descendant, un homme seul attaque. Le cadet laisse partir, je ne bouge pas puis je me lance à la poursuite du solo dans le très léger faux plat montant.

Personne derrière moi, Go je lâche tout !  Je me retourne et je  constate que le cadet sort du peloton sans personne dans sa roue. Celui-ci rentre sur moi et nous voilà à trois dans le virage droite ou la route se rétrécie fortement. Le peloton se relève un  peu et nous décidons de continuer notre chevauchée. Nous sommes que deux à nous relayer, le troisième homme se cache. Nous lui demandons de passer mais celui rechine grandement. Dans la seule  montée vent de face, nous appuyions un peu plus  fort et le trio devient duo …

Avec le petit jeune, nous voilà parti  à 2 pour le restant de la course! Notre avance sur le peloton n’ excédera jamais plus de 45 secondes. Le papa du jeune était au taquet pour nous communiquer les écarts !

Notre entente reste parfaite et les relais sont pris comme il se doit, avec engagement et détermination…

Malgré, le peloton qui ne lâche rien,  nous savons que la gagne se jouera entre nous deux ! Nous avons le temps d’ échanger  et je lui parle du respect envers les vieux sur le vélo. Pour la blague, nous avons 33 ans d’ écart.

Cette course va se terminer au sprint, j’ai même pas essayé d’ attaquer et lui non plus !

Dans la dernière ligne droite (500m), le cadet me  laisse passer devant, je lève le pied mais rien ni fait. Il reste dans ma roue le coquin !

Je me retourne et celui-ci craque le premier, il lance le sprint de très loin (300m). Je saute dans sa roue et je décide d’ essayer de le « sauter » à 25m de la ligne…

Comme toujours, je suis toujours aussi médiocre dans cet exercice et celui-ci conserve 3 mètres sur la ligne.

Un fois la ligne passée, je le félicite pour sa prestation complète. Il fut acteur et winner sur cette course « BRAVO » à lui !

Jérôme termine sa course « frais » comme un gardon et Philippe a  déjà fusillé sa magnifique tenue suite (chute en solo comme un grand).

A bientôt sur les routes sarthoises.

 

Pour les 3 :

Stephen et Cédric en piste, pour Stephen il tient la bonne qui part en contre sur un groupe de 3 avec un groupe de 10 des catégories 1/2/3.

Il terminera 5ème des 3.

Une superbe course de Stephen, très prometteuse pour la suite, capable de se surpasser dans l'effort avec des costauds très expérimentés qui sont restés admiratifs comme nous de son mental et physique, un champion de l'enduro qui ne va pas tarder à monter sur les podiums FSGT.

Pour Cédric peloton mais sans rien lâcher couteau entre les dents jusqu'au bout, encore quelques courses et jouera le top 5 sans problème.

 

Pour les 5 :

Les 2 Thierry m'accompagnent dans cette course qui débute sous la flotte et dans le froid, mon Prez est gelé dès le départ et cela ne va pas s'améliorer à la vue des conditions de course.

 

Pour ma part cela ne me gêne pas trop, sans doute l'épaisseur du manteau de l'ours.

 

Pour Titi Sauvage cela passe aussi, nous nous maintenons en tête de peloton pour surveiller le groupe.

 

Du fait que la pluie est présente au RDV je me pose la question si le sprint est bien envisageable pour règler la finalité de cette course sans risque, donc je tente de partir avec quelques tentatives à deux ou trois et en solo.

Mais rien ne marche comme souhaité, vent de face où il est possible dele faire.

 

Donc j'attends donc le sprint final en restant dans les 8 premiers, au dernier virage en épingle je manque de lucidité sur ma position dans le peloton qui remonte sur nous, un poil enfermé je ne vois pas de suite à un gars de DANGEUL qui part en facteur sans démontrer un réelle envie de faire le trou, le temps de me remettre devant il a déjà 300 mètres d'avance au moment où il lance son effort pour partir en solitaire à 700 mètres de l'arrivée.

 

Evidement tout le monde se regarde et un autre gars de DANGEUL se place devant pour bloquer, personne ne souhaite faire l'effort du sprint dans la partie faux plat montant, voyant qu'il presque déjà trop tard pour rattraper le mâlin premier, je décide de me lancer en sprint total sans doser en jettant tout sur la table et en décrochant le peloton d'un coup histoire de ne pas faire un train dans mon sillage.

 

A 200 mètres de la ligne je vois que le premier est rincé total et ne pédale plus en regardant derrière, malgré ma folle remontée je termine à 1 mètre de lui sans pouvoir le dépassé à cause de son élan.

 

Je rage contre moi même et le félicite pour sa stratégie, il se voyait battu en me voyant remonter sur lui et attendait la ligne d'arrivée le plus vite possible.

 

Pas la marche souhaitée pour moi, mais content de finir sans avoir chuté vu les conditions de course et la grosse gamelle en D4 et un gars en 5 sans gravité tout seul devant dans un virage.

 

Voilà pour le CCS bien représenté et de belles choses encore une fois, tout le monde est le supporter de son prochain sur place comme à distance, un bel état d'esprit qui donne une dynamique au groupe pour se dépasser et une fois de plus montrer le maillot du CCS en pesant sur chaque course.

 

Encore un fois bravo à Arnaud LH pour cette nouvelle victoire qui offre sa deuxième victoire au CCS cette saison 2021 !

4ème podiums pour le CCS en 2021

 

 

 

 

 

 

 

STEPHEN D3

 

 

 

 

Cédric D3

 

 

 

BLABLA

REPORTER

 

 

DUO D3 CCS

 

 

COACH ET STEPHEN

 

 

 

PODIUM D3

 

PODIUM D4

 

PODIUM D5

 

TEAM CCS

 

 

marolles123

 

marolles4

 

marolles5

 

 

 

 

 

 

 

 

 


19/07/2021
1 Poster un commentaire

Course FSGT à Maigné du 3 juillet 2021

Course FSGT à Maigné du 3 juillet 2021 :

 

 

 

En ce samedi 3 juillet, la météo n’a rien d’euphorique pour aller faire une course de vélo à Maigné.

 

Depuis une semaine, les prévisions ne sont pas bonnes !

 

Les verts et les rouges sont présents pour faire un échauffement modéré sur le circuit. Cédric et Stephen pour « la première course de vélo de ma jeune carrière » en 1-2-3. Arnaud LH, Phiphi M, Phiphi B, Marco, Seb et Juju en 4. Thierry et Jérémy en 5.

 

Repérage et échauffement, histoire de faire monter le cardio, un fusil sorti du coffre d’une voiture, par un individu qui n'aime pas les cyclistes... (Ce n’est pas une blague !). Cet échauffement permet de constater que le vent est favorable dans les faux plats montants.

 

Les 1-2-3 partent à 14h30. Les 4, 3’ plus tard, et ensuite les 5 avec la même différence.

 

Le départ devant l’église de Maigné ne permet pas un départ violent.

 

En 4, chacun prend ses marques jusqu’à la ligne et le passage sur l’autoroute. Arnaud parts avec une stratégie très simple : « je me cache 4 tours puis « PAN » histoire de voir… » Dès que le groupe prend la grande route vers Chemiré-le-Gaudin, 2 Warriors sortent du peloton, Arnaud regarde et reste sur sa stratégie initiale « non et non, tu ne bouges pas Arnaud ». L’écart ne dépasse pas plus 300 mètres. Rien d’inquiétant …

 

Dans la partie sinueuse qui permet de repartir vers Athenay, Aranud reconnais ce cycliste qui part seul en chasse. Il était présent à Louaille « costaud avec beaucoup de force ». Zut, ce n’est pas bon….

 

Sur la route qui revient vers Maigné, le vent plutôt de trois quarts faces, Arnaud sens que la forme est là et les sensations sont bonnes. Julien se retrouve devant en tête du peloton et roule pour reprendre le costaud qui est sorti…

 

Arnaud se cale dans sa roue et c’est partie (Top Julien). Julien roule et au pied de l’église le solo est repris. Arnaud décide de prendre le virage devant le bar en tête et commence à faire la première montée sur un rythme assez fort. A ce moment-là, il entend Julien dire « GO Arnaud ». Il comprend qu’il y a un trou derrière lui se lance en solo, à la poursuite du duo…

 

Il rentre assez facilement sur le duo dès la bifurcation lorsque l’on quitte la grande route de Chemiré. « Allez les mecs, on y va à trois ». L’un des deux est trop juste et lui répond : « Non je ne peux pas, je suis sec» après 10 kilomètres !



Arnaud passe alors devant, se retourne et constate qu’un trou de 10 mètres le sépare d’ eux !

 

Et le voilà parti en solo avec 50 kilomètres à faire.

 

Arnaud nous explique la suite : « Je regarde mon capteur de puissance et je décide de me caler sur des datas que je digère en solo. J’attends le retour d’un groupe, je me retourne mais rien ne vient. Ce circuit ne permet pas d’avoir une grande visibilité. C’est très bien pour moi cela !
Dans mon deuxième tour en solo, j’ai aucune idée des écarts. Mika au bord de la route a l’opposée de la ligne d’arrivée m’annonce 1’40’’. À cet instant, je commence à me dire que cette course me semble gagnable avec la manière. Je reste concentrer et j’adapte les Watts à la topographie du circuit. À mi-course, je fais signe à Christophe sur la ligne pour avoir un écart, celui-ci m’annonce 2’40’’. À cet instant, comme il regardait le tour sur sa tablette, je me suis dit qu’il confondait avec Pogacar (Lol) !
Les tours passent et les jambes sont toujours là. Je sais que les verts et les rouges derrière font le job pour décourager les tentatives du peloton ! Trop cool pour moi.
Dernier tour, Mika et Christophe m’annoncent 3m20, difficile de ne pas gagner avec une telle avance …
Je me concentre pour savoir si je vais lever une main ou deux mains sur la ligne. Je ne voudrais pas me ramasser comme une grosse M…. (Lol).
La ligne est devant moi, j’ai fait une belle course et mon fils était aux anges avec la coupe à la maison »

 

Nos deux Phiphis, Marco et Juju terminent dans le peloton. Seb bâche à 2 tours de l’arrivée.

 

Belle course d’équipe des Suzerains.

 

 

 

 

 

Pour les 1-2-3 composé d’une quinzaine de coureurs, la course est vite jouée dès le 1er tour avec le départ de 9 coureurs. Stephen et Cédric se retrouve dans un contre à 4.

 

Stephen nous raconte sa course :

 

« Première course de vélo de ma jeune carrière🤣🤣🤣🤣
Un peu tendu à l’idée de pédaler avec des gars dont je ne connais n’y le nom n’y le niveau.
Direction le troquet du coin dans le centre bourg de Maigné, la petite dame souriante m’offre en échange d’une légère contribution pour l’engagement un magnifique dossard avec le numéro 65!!
Regroupement du club, photos et tout, on sent que tout le gratin est là😜😜.
Direction la place de l’Eglise pour mon premier départ,
Un p’ti discours du Pasteur du pays et go le départ est lancé….
Un premier tour de folie, je n’ai pas très bien compris pourquoi les mecs partaient de suite à bloc, à taper des bordures dans tous les sens, Cédric me dis : « c’est normal, le mélange des catégories c’est ça !! »
J’arrive à rester dans le peloton sur ce premier tour, mais dès le second un groupe se détache et ne sera jamais repris.
Me voilà calé dans le groupe, avec Cédric et Seb Victor. Le boulot se fait. J’avoue que je compte les tours depuis le début car le compteur de watts me fait peur…
un groupe de 4 se forme, j’arrive à prendre des relais plutôt sympa, encourageant pour la suite. Seb fait le job également. C’est la cloche du dernier tour, plus que 7kms et je pourrais me délecter de cette nouvelle expérience🚴‍♂️🚴‍♂️.
Je fini au sprint avec Seb, mais plus rien sous la semelle… à vrai dire je m’en moque je me suis fait plaisir…



Peut-être qu’il y aura de la suite….

 

 

 

 

 

Chez les 5, une échappée à 2 parts très rapidement pour aller au bout. Thierry termine dans le peloton. Et Jérémy, sans jambes, termine sa course à l’arrière pour emmagasiner des kilomètres qui lui seront bénéfiques pour la prochaine course.

 

 

 

 

Bravo à tous les coureurs Suzerains pour cette course rendu difficile par un temps chaud et lourd !

 

 

 

 

Merci à Arnaud et Stephen pour le résumé de leur courses.

 

 

 

 

11b

234567891011121314151617

 

 


04/07/2021
5 Poster un commentaire

Course FSGT de La Chapelle du Bois du 26/06/2021

 

Thierry-Levoyer.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise en ligne par AB

 

 

 

 
Course de La Chapelle du Bois en 5 : ( Titi au résumé )


C'est à 13h25 que j'arrive à la Chapelle du Bois pour une course qui commence à 14h00. Ce n'est pas prévu que j'arrive si tard. En effet, pour l'anecdote, le matin je suis à St Ouen en Belin pour aider à la préparation des 24h VTT avec  l'intention de partir directement du site vers 11h45. Sauf que quand je retourne à ma voiture pour partir je m'aperçois que j'ai oublié ma roue avant.
C'est Ballot. Donc retour à la maison pour récupérer ma roue et ensuite filer à la Chapelle. 

Ce retard fait que l'échauffement est de courte durée. Pas le temps de faire le tour du circuit.  De plus, je m'aperçois que j'ai une crevaison lente sur mon pneu arrière. Je gonfle à 9 bars juste avant la course en espérant que ça tienne. 

Départ de la course quelques minutes après les 4 pour 7 tours de circuit. Nous sommes 27 au départ. Pas de pluie malgré un ciel menaçant. Deux difficultés sur le circuit, 2,5 km après le une belle descente technique avec deux virages dont un très serré et 2,5 km avant l'arrivée une montée d'environ 500 m avec une pente douce au départ et plus pentu sur 50 m. Les deux premiers tours je  suis à  l'arrière du peloton. Il faut chauffer la machine (lol). Avant le  troisième tour on essaye de partir à 3 ou 4 mais nous sommes repris par le peloton.
 
Nous sommes 4 ou 5 au fil des tours à animer la course à l'image du nouveau champion département des 5 qui essaye de partir seul plusieurs fois.

La cloche résonne. C'est le dernier tour. Ca accélère. Je suis dans le groupe de tête. Au tout début du dernier tour certains coureurs tentent de partir.
 
Je me jette dans leurs roues. A mi-parcours je profite de la descente pour me placer à l'avant. Un coureur est devant à environ 50 m du groupe mais nous le gardons en ligne de mire. Juste avant d'aborder la dernière difficulté du parcours je décide de me faire décrocher avec l'intention d'attaquer au tout début de la montée. A ce moment il y a encore du monde dans le peloton. Un coureur est toujours à l'avant.

Environ en 10ième position à l'amorce de la montée, les coureurs se trouvent à droite de la route et je décide de partir sur la gauche. j'accélère pour me retrouver en tête du peloton.
 
Je fais toute la monté à l'avant du groupe. Sur la partie la plus pentu je me mets debout sur les pédales et accélère à nouveau. Je dépasse le coureur échappé. En haut de la bosse, je relance sans me retourner tête dans le guidon . Je me fais mal mais derrière je sens que personne n'est à la fête. Je file vers l'arrivée située a à  peine 2 km.
 
A 300 m de l'arrivée, je commence à piocher (n'est pas Julian Alaphilippe qui veut .lol.) et je vois 1,2,3, ..puis 5 coureurs qui me dépassent. J'avais un peu de monde sur le porte-bagage. Au prix d'un effort, je me jette dans la roue du dernier.
 
Juste après le virage qui mène à l'arrivée située à 50 m je suis en 5ième position.
 
Le sprint est lancé. Je remonte des coureurs et finis à la 3ième place pratiquement à la hauteur du 2ième qui s'avère être le champion départemental Jacky BRAULT.
 
C'est Frédéric NAVEAU qui finit 1ier et c'est mérité. Il fait partie des coureurs qui ont animé la course. Le podium récompense les animateurs de la course. C'est pas toujours le cas mais c'est le jeu. 

 Ma crevaison lente m'a quand même permis de faire la course. ii me reste env 5 bars à l'arrivée.

En tout cas ce fut une belle course avec du mouvement et pour ça j'y ai pris beaucoup de plaisir. 
 
 
 

 

 

Course de La Chapelle du Bois en 3 : ( Cédric au résumé )
 
big_profil-cedric_8791452

 

 

 

Sur la ligne de départ, pour la 3ème fois cette saison, dans un petit peloton de 26 coureurs qui rassemble les catégories 1,2 et 3.

 

Je m’élance sur ce circuit de 7 kms approximativement pour 9 tours avec une difficulté sur le dernier tier du parcours.

Pendant les premiers tours je reste au chaud dans les roues on laisse partir un groupe en échapper personne ne voulant partir à la chasse.

 

Puis vers le quatrième tours quelques costauds décide de mener la chasse.

 

Au cinquième tour je décide de me mettre à mon tour au travail en fournissant un effort devant qui me sera fatal. Car quelques mètres après les cuisses chauffes et je me retrouve distancé.

 

Je fini les derniers tours en solo pour finir 19 -ème au scratch et 9 -ème sur 15 en 3.

Malgré la leçon du jour je suis content de ma course et vais continuer de travailler mes points faibles.

La journée c’est terminer avec la célébration du podium de Titi .

 

 

thumbnail_20210626_175052

 

thumbnail_20210626_163327(0)

thumbnail_20210626_163327

20210626_162055

 

 

thumbnail_20210626_180048thumbnail_20210626_180632

 

 

 


02/07/2021
3 Poster un commentaire

Course FSGT Championnat SARTHE Mont St Jean du 12/06/2021

 

Mise en ligne par AB

 

 

chpt12JUIN2021

 

 

 

CR Titi pour la catégorie 5 :

Thierry-Levoyer.jpg

 

 

 

 



C'est après 12h30 que je me présente à Mont St Jean. Le temps est radieux et la course risque d'être chaude à tout point de vue. Le temps de m'habiller et de préparer le vélo,  je vais ensuite chercher mon dossard aux inscriptions qui se trouvent dans le centre de Mont St Jean. A mon retour à la voiture, je finis de me préparer et je vois Michel V qui vient me saluer et qui me dit que le circuit est costaud et qu'il est fait pour moi. 

Je pars faire ma reconnaissance du circuit et effectivement le circuit est bien bosselé. Je fais deux fois le circuit en échauffement histoire de monter tranquillement en température. C'est ça les vieux c'est long à monter en chauffe.

Je me présente sur la ligne de départ juste pour le briefing de Xavier. Le départ des 4 est donné. Quelques minutes après c'est notre tour. La course est lancée. Nous avons 6 boucles à effectuer d'un circuit qui fait 7,5 km. Nous courons avec les minimes qui ont 4 tours à effectuer Les deux premiers kilomètres se sont deux descentes dont une où on atteint presque  70 km/h. il faut rester vigilant et prudent. Après ce sont une succession de bosses et de tape cul  avant d'arrivée à un carrefour où sans élan il faut affronter une montée d'environ 1 km qui emmène vers Mont St Jean et qui s'accentue sur la fin en passant devant le podium. Après une petite descente, une petite montée et nous sommes dans le centre ville où nous repartons pour une nouvelles bouche Les deux premières boucles je suis à l'arrière, les coureurs à l'avant temporisent surtout dans les montées.

Au troisième tours j'essaie de me frayer un passage pour revenir à l'avant de la course. Je tente des choses mais ça recolle. A un moment, Thierry S part sur ma gauche j'accroche sa roue mais le groupe recolle.  Au 4 tours nous laissons les minimes finir leur course . Au 5 tours les choses s'accélèrent. J'emmène le groupe par moment mais pas possible de sortir. Juste avant d'aborder le dernier tour je sens une contraction derrière la cuisse va falloir gérer et pas faire le c....

La cloche résonne, ça accélère je m'accroche. La grande descente à fond, le virage ça relance. Je suis au avant poste. Devant moi un gars du cyclos Meslinois, qui avait déjà tenté de partir pendant la course, part en facteur on ne le verra plus car avec mes débuts de crampe, je me tiens tranquille et personne ne le prend en chasse.

Nous abordons la dernière montée avec un groupe d'une quinzaine de coureurs je pense. Pour la 2ième et 3ième place ça sent l'arrivée au sprint. Au tout début de la montée pour soulager ma contraction je mets petit plateau mais je sens que ça va pas le faire. Je repasse grand plateau j'ai bien fait car le groupe accélère. Je me faufile sur la droite je remonte vers l'avant. A 50 m de l'arrivée le sprint est lancé, je me mets debout sur le vélo, je descends une dent et me voilà parti. La cuisse tient, je franchis la ligne d'arrivée pour la deuxième place et très content de ce résultat. Thierry s'est arrêté à l'avant dernier tour je crois. Michel V et Albert L  n'ont pas fini la course. Il faut dire que le circuit était vraiment difficile et qu'il faisait chaud même de plus en plus chaud au fil des tours.

Bref, après la course le réconfort. Avec Thierry S, Arnaud, et Cédric qui s'est arrêté au 2ième de sa course en 3 pour cause de crevaison (Arthur en 3 s'est arrêté à l'avant dernier tour), nous nous installons en terrasse d'une épicerie qui fait bar pour boire un petit rafraichissement et regarder la course des 1, 2 et 3, sous une ambiance de kermesse. Le meilleur moment de la journée. Trop sympa

Je repars de Mont St Jean avec un joli trophée pour les étagères, un joli bouquet pour ma femme et un joli fraisier à déguster en famille. 

 

20210612_162103

 

Podium 5

 

 

 

 

CR Arnaud LE HELLEY pour la catégorie 4 :

ALH

 

 

 

 

 

 

 

En ce 12 juin, la météo s’ annonce estivale pour disputer les championnats FSGT à Mont Saint Jean.

Comme son nom l’ indique le circuit sera exigeant! Après ma première course (samedi dernier) depuis 8 ans, me voilà confiant pour cette course en 4.

GO ! Si tout se passe bien, je devrais pouvoir jouer la gagne …

 

Comme depuis toujours, j’ aime prendre mon temps pour me rendre sur les courses. Après avoir fait le job le matin (beaucoup bu et manger vers 11h30). Je quitte Louplande vers 11h50 ! Nickel je vais pouvoir me préparer gentiment, profiter de boissons fraîches dans la glacière et faire au moins un tour du circuit pour repérer les trous, les virages et la grande descente qui m’ inspire que moyennement confiance (en vieillissant je flippe à haute vitesse)…

 

Me voici tranquillou, en voiture et je file sagement vers Conlie et Sille le Guillaume. Le GPS  m’ annonce arriver  vers 12h40! PARFAIT, tout va bien jusqu’à….

Au feu rouge dans Sillé-le Guillaume  un flash me monte au cerveau ! MERDE et MERDE  la batterie SRAM du dérailleur arrière  est restée en charge dans le garage! 

 

J’ appelle ma femme pour quelle me retrouve à Conlie  pour récupérer la batterie, pas d’ essence dans la mini ! Résultat on se retrouve à la station TOTAL (a coté de la patinoire au Mans)…

 

Je vais pas rentrer dans de grandes explications mais j’ arrive à Mont Saint Jean à 13h41 pour un départ dans 19 minutes !

 Je gère la logistique à l’ arrache et me dirige vers l’ inscription et la ligne d’ arrivée…

 

Et merde, le départ c’ est à côté de l’ église juste ou j’ étais il y a 5 minutes encore …

Vous comprendrez bien que : « au revoir » l’ échauffement et la descente qui me titille l’ esprit. J’ arrive sur la ligne et je trouve Michel (Vincon), je lui demande « elle est comment la descente » : Celui-ci me répond « elle se fait bien ,la route est large mais  il y a un virage assez resserré en bas à droite ». Me voilà bien avec cette réponse ! 

À la guerre comme à la guerre, on verra bien !

 

Je décide de me placer devant , histoire de faire la descente avec une bonne visibilité.

GO , c’ est parti. 

Ayant une bonne mémoire des routes, je reconnais avoir déjà monté cette descente.  Je sais pas si c’ est utile mais « affaire à suivre ».

Le compteur s’ affole sérieusement  et  nous atteignons assez facilement les 73 kms / h. Cerise sur la gâteau, avec la chaleur le bitume devient « mou et collant  » dans  le virage droite ! Puff , j’ aime pas ! 

 

Je décide de faire la course dans les 5 premiers pour minimiser les risques …

Après la descente, un long bout vallonné sur un revêtement sans rendement avec le léger vent de face (10kms/h)  qui calmera les ardeurs et les tentatives  de nombreux ambitieux. Nous voici au pied pour la première fois de la bosse qui nous ramène vers le bourg et la ligne d’ arrivée (1,5 kms).

Avec mon super échauffement, je suis à un doigt de l’ explosion dans cette ascension. J’ ai le cœur dans la boîte à gants et la zone rouge est largement dépassée. La rupture est là  « Cela va le faire ».

 

 7 Tours comme cela impossible pour moi ! J’ arrive sur la ligne avec 15 mètres de retard sur le Groupe de 7 , 8 qui me devance.

Le rythme très fort a dû secouer l’ ensemble du groupe et regroupement général à l’ église avant d’ attaquer une nouvelle fois  cette descente!

Je débranche le cerveau et je fais toutes les descentes dans les trois premiers du groupe. Je prends mes repères et je file comme Zarco (sur une 50cc)

Lors des trois premiers tours , Julien  (Richer) qui a gagné la semaine dernière dégage une puissance de fou. Je m’ accroche sans  faire le malin.  Les tours s’ enchaînent et je constate que la forme est bien là! Je tente un peu mais moins que samedi dernier « histoire de voir ».

Malheureusement, les partisans « du suce roue » sont bien la! A croire que le maillot CCS fait peur (LOL). A  mi-course, Je décide de faire la montée à « ma main » (330W pour les copains), je sens que derrière cela pique mais difficile de les faire peter. La montée restant roulante malgré tout.

Sur la ligne , les encouragements de Loïc et Cédric font du bien (#mercilesgars). Dans le 6 ième  tour, le cadet présent dans notre course part gentiment en facteur. Je regarde les autres et fait signe que «NON ». Celui-ci ne sera jamais revu (costaud le petit jeune).  

Début du dernier tour,  « re belote » , un autre y va et personne bouge! (J’ aurais dû faire l’ effort, boulette du jour). La dernière montée se présente,  on jouera le podium mais fini pour la gagne. Une arrivée comme celle-là me va bien. Je me positionne en deuxième place et décide de faire le sprint! 

Chacun en garde sous le pied et bizarrement les asthmatiques, cramés et les invisibles depuis le départ se replacent ! (Grrrr).

Un gars lance à 250 mètres, je saute dans sa roue et celui-ci coince à 50 mètres, j’ y vais, je donne mets mes tripes sur la route mais ma giglette ne suffit pas ! Vous connaissez mes talents de sprinteur.

Je me fais sauter à 25 mètres …. 

 

Voilà voilà , je termine la course avec quelques regrets mais la forme est bien là ! 

Il manque quelques CCS pour pouvoir faire une course d’ équipe et jouer malin tous ensemble.

Un collègue de Philippe (Bouvier) vient me voir et me félicite pour ma prestation (j’ai zappé son prénom).  Cela fait toujours plaisir. 

En conclusion, j’ ai fait toute la course sur le grand plateau. J’ aurais pu éviter cette gestion calamiteuse et catastrophique avec mon épouse pour récupérer ma batterie SRAM !

Merci de ne jamais lui dire (LOL) …

 

20210612_184225

20210612_184357

 

 

 


18/06/2021
3 Poster un commentaire

Course FSGT de Lavardin du 29/05/2021

 

Thierry-Levoyer.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise en ligne par AB

 

 


C'est sous un temps clément en ce samedi 29 mai qu'une course FSGT est organisé à Lavardin grâce aux organisateurs et bénévoles qui ont oeuvré sans compter leur temps et leur énergie pour que cette reprise ait lieu pour le plaisir de tous.

 

Un grand coup de chapeau à eux.  Il est vrai que cela fait du bien de se retrouver entre potes dans cette ambiance de course cela faisait bien longtemps.

 

La dernière course FSGT date du 15 août de l'année dernière et c'était aussi à Lavardin.



Le circuit fait 3 kms pour 30 mètres de D+.

 

Sans être plat il n'y a pas de difficultés particulières, mise à part un virage dangereux en descente et deux petites bosses.



‌Course de la catégorie 5

4 CCS sont inscrits dans cette catégorie. Titi, Nono B, Jérémy, Thierry S. et 1 VALEO en la personne de Albert L.

Le départ est donné à 13h pour 13 tours.

 

Titi lors du 3ième tours fait un petit écart et provoque une chute de 4 coureurs.

 

Titi s'est arrêté pour les aidés et n'est pas reparti. La course continue.

 

La course est neutralisée pendant 2 tours au ralenti par les coureurs afin de pouvoir reprendre sans risque sur le circuit.

Au fil des tours le rythme s'accélère et le cardio des coureurs aussi.

 

Jérémy en manque d'entraînement décroche mais continue sa course quant à Nono et Thierry S ils sont dans le peloton qui reste compact. Dans le dernier tour à l'approche de l'arrivée le rythme s'accélère.

 

A l'arrivée Nono  et Thierry finissent dans le peloton et Jérèmy termine tranquille sa course comme Albert.

 

Pour Albert l'annecdote sera d'avoir décollé sa semelle carbone du reste de sa chaussure dans la dernière ligne droite.

 

Pour Thierry Sauvage sa première course en Rouge.




Course de la catégorie 4 



2 CCS inscrits Phiphi M, Jéjé, 1 VALEO Michto.

 

Le départ est donné vers 14h30 pour 15 tours. Une belle course avec des échappées. Jéjé et Michto finissent dans le peloton.

 

Quant à Phiphi M il s'est arrêté avant la fin de la course suite à un accrochage et une roue abîmée dans la touchette.


On remercie vivement tous nos supporters Arnaud LH, Rémi, Thomas, Stephen, Antho qui ne couraient pas mais qui sont venus encouragés leurs copains.



Et encore félicitations et merci aux organisateurs et aux bénévoles pour l'organisation de cette course dans des conditions compliquées en raisons des contraintes sanitaires.

PM

 

2

 

5

 

3

 

 


04/06/2021
1 Poster un commentaire