les-coursiers-suzerains.blog4ever.com

Les Coursiers Suzerains

FSGT - FFC

Cette catégorie reprend tout ce qui concerne la fédération FSGT ( Entraînement, Courses, Calendrier, Classements, Photos, etc...)


Calendrier et réglement championnat FSGT 2019

Calendrier FSGT 2019

 

Le calendrier provisoire

 

Le fichier PDF

 

 

 

 

 

 


07/02/2019
2 Poster un commentaire

Entraînement du Mardi 21/05/2019

Affluence au départ de 14H00, 15 partants pour un petit entraînement un champion Sarthois suzerain 2018 et un scooter nommé Antoine.

 

Albert L

René

Laurent

Philippe B

Antoine

Jérôme L

Roger

Adrien

Anthony

Thierry

Marco

Damien

Mik

Nono B

Nono C

 

Petit tour cool à 30km/h de moyenne avec un D+ de 550, du soleil à mi-temps mais une chaleur présente et bien agréable.

 

Quelques pancartes pour certains, quelques problèmes pour d'autres, une crevaison dès le dixième kilomètres pour Roger, stand improvisé à Noyen et cela repart !

 

Mal de bidou pour notre Phiphi, mais même avec les souffrances il ne décroche pas, même quand l'allure dépasse les 40 km/h sur des kilomètres au 3/4 de la sortie.

 

Un bon entraînement avant le championnat de la Sarthe 2019 Samedi prochain à la Chapelle du Bois du côté de Bonnétable.

 

Circuit avec du dénivelé et surtout avec une longue ascension où il faudra serrer les dents à chaque tour quand d'autres en descendront une en tête de peloton pour faire l'écrémage par l'arrière.....

 

Les grimpeurs cette course est pour vous !!!

 

 

 

 

 

 

 

Le champion de Sarthe 2018 au décollage de la piste suzeraine

Le champion de Sarthe 2018 au décollage de la piste suzeraine

La star de VALEO !

La star de VALEO !

Sur le retour

Sur le retour


23/05/2019
0 Poster un commentaire

Course FFC Le Breil sur Mérize du 19/05/2019

RDV donné un Dimanche matin pour une FFC matinale par l'organisation UC MONGESNOISE, un départ dès 9H00, par temps frais et humide.

 

Un circuit que personne ne connaissait vraiment, course sur un circuit assez exigeant, avec une bosse de 500mètres à 6% de moyenne et des passage à 12,6% histoire de faire plaisir aux grimpeurs, un circuit en campagne avec du Yoyo en faux plat et descente, puis un passage en lotissement très rapide suivi d'une longue ligne droite et à nouveau une petite bosse pour reboucler vers la ligne d'arrivée.

 

En D3 je suis le seul VALEO et le seul tout court à vrai dire, le circuit n'est pas fait pour moi avec cette bosse, mais cela fera un bon entrâinement malgré tout.

 

Pour les D3 50 kms, 470 D+ à 33km/h de moyenne.

 

Résumé : 1 tour attaque dans la bosse de Pierre MOREAU qui casse le groupe D3/D4 en 2, les grimpeurs D3/D4 devant et le solde dans un deuxième groupe.

 

L'écart restera toujours le même pendant les 50 kms, quand nous débutons la bosse les premiers finissent de la gravir, impossible de recoller pendant les 9 tours de notre course.

 

A trois courreurs nous faisons des relais pour le deuxième groupe, environ 27 coureurs, devant 19 D3/D4 mélangés.

 

Dans le dernier tour récupération pour faire un petit sprint final pour le fun, je termine premier du sprint pour la 20ème place juste pour rigoler et se réchauffer, d'ailleurs au fil des tours beaucoup de concurrents arrêtent et se mettent au chaud dans leurs voitures.

 

Une superbe organisation avec buvettes , barnums, barbecue.

 


23/05/2019
2 Poster un commentaire

Entrainement du 14/05/2018

J'arrive au RDV avec 10 minutes d'avance sur l'heure du départ.

 

A mon arrivé, 11 coursiers au total pour un entrainement Tonic......

 

Phiphi décide de partir face au vent et de faire le tour du Mans, un circuit qu'on a l'habitue de faire au moins une fois par an, un vent violant avec ses raflales de plus 50 kms.

Je prends le premier relais avec Phiphi, direction Roëzé, Fillé et Arnage pour aller rejoindre au plus haut du circuit Savigné l'Evêque  le tout sur un très bon rythme. Puis après la petite pause technique bien méritée direction Neuville sur Sarthe sur la grande route ou phiphi décide de nous mettre tous en file indienne avant de tourner à gauche pour retrouver le chemin du retour.

 

Une sortie avec des bons relais, des bonnes accélérations et un peu de dénivelé, un entraînement qui m'a fait mal aux cuisses.

Un bon groupe homogène avec 570 D+ et le tout sous un beau soleil.

 

 

A jeudi....... "Roulage Tranquillou" wink

 

 

Avant le départ

Avant le départ

Petite photo à la pause technique

Petite photo à la pause technique

Les datas de notre circuit

Les datas de notre circuit


15/05/2019
2 Poster un commentaire

Course FSGT NS BIKE ALLONNES 08/05/2019

 

 

 

RDV à l'heure de l'apéro sur le circuit d'ALLONNES NS BIKE pour les premiers D5, Nono C, Nono B et Titi pour la prise des dossards à partir de 13h00 devant le magasin NS BIKE, le départ est à 14H00.

 

 

 

CR pour les 5 :

 

Pas grand monde de présent à 13H00, pas étonnant, le temps n'est pas de la partie, rafales de vent, nuages gris et nuages noirs tournent au dessus des têtes avec par moment le soleil qui arrive à percer fortement et puis repartir d'un coup.

 

Pour mon ami Titi, un critérium c'est une première, il est là pour apprendre cette façon de courir qui n'est pas forcément pour lui sur le papier, ici le dénivelé est à 0 de che 0, par contre la relance sera au rendez-vous de chaque sortie de virage pour repartir de plus belle vers les lignes droites.

 

Circuit type hippodrome, deux principales lignes droites et deux petites pour reboucler.

 

Au début de l'échauffement nous pouvons remarquer que l'état de la chaussée est encore pire que l'an dernier, heureusement la FSGT a bombé en fluo les plus gros risques, la chaussée est humide sur certaines portions en lien avec les averses du matin, attention aux virages et même aux relances sur cette piste où les véhicules à circuler sont multiples avec des risques d'huile ainsi que gazole.

 

14H00 arrive, finalement les courreurs D5 sortent du bois, façon de dire en zone urbaine ......Une armée de Bonnétable est là, moins de 35 courreurs dont 10 courreurs de Bonnétable, je lance à Titi "bon c'est un patriote qui va gagner aujourd'hui !"

 

Premier tour neutralisé tranquille, puis accélération pour lancer le manège pendant 50 minutes + 3 tours, dès les premiers tours nous sentons très bien le vent, surtout dans le virage qui ramène vers la ligne droite d'arrivée, au bout de 15 minutes de course deux ou trois échappés partent devant, pour ma part je ne vois pas partir et donc pas qui est dedans, le temps de réagir et de savoir qui la distance augmente dangereusement, en voyant Bonnétable contrôler le peloton il est évident qu'un de leur équipe est devant, un gars lance "c'est Joel GOUPIL et Arnaud PAPIN d'Allonnes".

 

Bon la messe est dite encore une fois, la course de la Suze se répète, Titi et moi seront les seules à tenter de ramner le peloton sur les échappés, après une belle frayeur dans un virage avec une rafale de vent qui me déstabilise, je décide de ne plus prendre de risques inutiles.

 

Dans les derniers tours un gars de Nogent part à la faute en frolant de trop prêt les arbustes à épines du Boulevard, son guidon accroche et lui fait faire une acrobatie à 30km/h, les arbustes vont lui amortir la chute, les épines lui tracer environ 60 coupures sur le corps de 2 à 8 centimètres, visage pas épargné malheureusement pour lui.

 

Après cela plus question d'aller jouer les cascadeurs, nous attendons l'arrivée en roulant fortement mais sereinement en gardant nos lignes, sprint pour la troisième place pour certains, les 3 suzerains terminent sans  prendre de risque mais essayant tout de même de faire un top 10, Titi en costaud ne lâche rien face aux bolides qui n'attendaient que cela depuis le départ au chaud derrière, il signe une belle  8 ième place et moi une 9ième place, Nono C termine quelques places derrière nous.

 

Au final Titi est aussi à l'aise sur les bosses que dans un critérium, prometteur pour Arnage à venir.

 

Il est 15H10, les 4 s'échauffent, au départ :

-Philippe METIVIER

-Jérémy GALAIS

-Michel BESLANT

-Michto

 

Petit CR pour les 4 :

 

Dès le départ Phiphi M donne devant le peloton, la pluie menace et le vent redouble, après quelques tours une échappée se forme, 6 échappés dont Michto qui a toujours le nez fin pour sentir la bonne, il a un ASL avec lui, le champion du monde Pierre MOREAU et des costauds pour aller au bout sans aucun doute.

 

Phiphi M part en mode chasse des échappés nez au vent et tête dans le guidon, le peloton s'allonge derrière, puis Phiphi M part en contre avec 2 camarades, pendant la course Phiphi sera tellement absorbé par la course en ayant la tête dans le guidon en ligne droite va oublier de tourner en continuant à longer le boulevard, après avoir essuyer des cris "tu vas où !!!" MDR*** il reviendra dans le bon chemin dans le circuit en reprenant le train en marche, une belle anecdote sans gravité car pas d'obstacle et que personne n'a tenté de le suivre en pensant qu'il rentrait chez lui sentant la pluie venir...

 

Puis la pluie arrive avec une belle averse de 5 minutes, le temps pour moi et Titi de nous abriter sous un auvent en s'écartant de la piste.

Le tempo est relâché dans les virages avec le risque de chute, les échappés en profite pour continuer à creuser le trou, plus facile de prendre les virages en sécurité en le prenant à 6 qu'en peloton de 40 courreurs avec les risques de freinage dans le groupe.

A l'arrivée le courreur de l'ACB qui est le plus fort du groupe part de loin et arrive avec 50 mètres d'avance sur le deuxième, le reste des échappés encore 50 mètres derrière, 3ème Stéphane de la Flèche TRI et 4 ème place pour Michto.

Le peloton arrivera derrière avec Phiphi M, Michel B, pour Jérémy qui a pété dans les premiers tours à causes des relances, il aura eu le courage de terminer la course seul en costaud face au vent sous nos encouragements en ne lâchant rien.

 

 

Les 3 aussi sont déjà là :

-Anthony 

-Loic 

 

 

Pour le CR des 3 c'est Lolo à la plume :

 

C'est avec peu de conviction que je me suis décidé à prendre le départ de ce criterium. 

 

L'an passé à Sarzeau, toutes catégories FFC,  je m'étais fait éjecté du peloton et c'était un criterium similaire.

 

Bref,  dès le départ,  j'avais compris que ça allait être hyper compliqué. 

 

J'étais asphyxié à tous les tours, impossible de récupérer,  impossible d'aller devant,  le nez dans le guidon tout le temps. 

 

Mauvais jour ?

 

Trop relevé pour moi ? 

 

Je pense que c'est un rythme trop intense pour moi.

 

Pas pour rien qu'on dit que nous sommes des diesels parfois. 

 

En tous les cas , rien est perdu, ça été un super entraînement type fractionné. 

 

J'ai fini en queue de peloton avec une fierté de ne pas avoir été lâché.  (Teigneux le gars yell)

 

Pour Antho, après un tour sur le circuit il préfère continuer à coacher depuis le bord de piste, trop de chevaux pour une piste humide.

 

 

 

 

 

Une des belles photos de la course avec des guerriers D4 qui croisent le fer depuis des années toujours avec le couteau entre les dents et avec la même passion pour la compétition

Michel BESLANT et Gérard DROUIN en mode relance

Respect et admiration les gars !

Une des belles photos de la course avec des guerriers D4 qui croisent le fer depuis des années toujours avec le couteau entre les dents et avec la même passion pour la compétition

Michel BESLANT et Gérard DROUIN en mode relance

Respect et admiration les gars !

Cliquer ICI pour le reste des photos


10/05/2019
4 Poster un commentaire

Course FSGT LOUAILLES 20/04/2019

 

 

 

Direction LOUAILLES pour la 7ème course FSGT 2019, sous une température de 26°C accompagné d'un temps magnifique.

 

Une fois sur place revue des effectifs suzerains :

 

Phiphi B, Adrien pour le CCS et Loïc pour l'AS VALEO pour les 3

Phiphi M, Jéjé, Jérémy, Rémi pour le CCS et Michel B pour l'AS VALEO pour les 4

Laurent, Hervé, Titi, Arnaud pour le CCS ,Albert, Nono B et Michel V pour l'AS VALEO pour les 5

 

Soit 15 coursiers suzerains au départ !

 

Un départ TC sur un petit circuit de 6 kms seulement avec des passages étroits, autrement dit des ennuis à venir avec de multiples dépassements en course entre catégories.

 

Au fil des tours les ennuis arrivent avec les dépassements et ralentissements entre catégories, de plus certains 4 et 5 se mélangents du fait de quelques échappés, certains FFC en 5 confondent les catégories et roulent derrière des 1/2 sans laisser partir, du coup nous arrivons sur les échappés des 4 et flinguons leur course et leur labeur à faire l'écart, le tout dans un ralentissement d'enfer avec un bouchon énorme du fait d'un grand nombre de participants vu le temps idéal pour faire une course.

 

De plus le vent sur 1/3 du circuit de face calme les ardeurs à prendre les devant sur la partie pourtant la plus adéquate pour prendre son envol sur le peloton.

 

Pour les 5 :

Au fil des tours la course se dessine en course d'attente, puis à la moitié de la course un groupe de 5 part petit à petit et va prendre 300 mètres d'avance, roulant en tête du peloton Titi fait des efforts pour maintenir  une distance minimale, je décide de prendre le relais pour le ménager et ramener la tête du peloton sur les échappés qui vont prendre trop de distance à force que personne n'aille les chercher.

 

Une fois l'effort fait je pense que certains vont rebondir sur l'occassion pour prendre le large après mon effort, mais il n'en ai rien.

Tant mieux pour moi car ayant forcé un poil fort j'ai une douleur derrière la cuisse droite, Titi reste aux avants postes pour être dans la bonne au cas où.

 

A ce moment là ,nous à sommes à deux tours de l'arrivée (il me semble )et Xavier lance nous rajoutons 3 tours aux 5 pour avoir collé aux 1/2, cela enclenche le processus malheureux de revenir sur les 4 et cela détruit l'effort des échappés 4.( vraiment pas cool pour eux ! , sachant que c'est la deuxième course tronquée en D4 de suite avec la méga chute à TERREHAULT dans le dernier kilomètres de la course)

 

 

Au passage du dernier tour je passe devant devant pour prendre le virage seul afin d'éviter le regroupement au freinage du tout petit virage dangereux de l'épingle pour éviter les chutes vis à vis du retrour d'expérience des D4 à TERREHAULT Samedi dernier.

Je vais rester les 3/4 du circuit devant comme personne ne passe devant, je me cale à 31km/h pour ne pas trop ralentir le peloton et ne pas me crâmer dans le dernier tour, au denier virage pour la ligne droite de 2 kms je laisse la horde me dépasser pour me remettre en observation des lions qui passent devant, au passage les D3 échappés passent à ce moment là, mon Phiphi B me lance "allez mon Nono !"

Les chiens sont lancés dans la dernière ligne droite, je laisse faire en regardant où sont mes potes pour voir qui aider ne voulant pas gagner aujourd'hui, à peine eu le temps de regarder que j'endends mon Nono COLLET me dire"je suis bien dans ta roue Nono B", puis je vois Titi qui est déjà devant dans les 10 premiers devant moi.

 

A 800 mètres de la ligne d'arrivée l'allure augmente de plus en plus, au delà de 45km/h, à 500mètres je vois Titi qui c'est fait isoler devant à rouler pour les autres, il tente de partir seul mais évidement le train est déjà trop haut en vitesse, je décide de prendre tout à droite côté opposé au vent pour remonter nettement sans forcer, au passage de Titi je lui lance "monte dans le train", nous partons à vive allure, mais les cow-boys de derrière comprennent bien la manoeuvre et se mettent en file indienne pour bien profiter du train, je mets le max et arrive à rester à 54km/h du fait du léger négatif proche du 0, Titi me lance "vas y seul je vais lâcher", il me reste plus trop de temps pour savoir si je décide de gagner et de monter en D4, ou de faire 2 ou 3 pour continuer en 5 et aider mes camarades pour quelques courses afin de rendre l'appareil...

 

Ayant décider d'aider mes camarades, je vais relâcher quelques secondes mon effort sur les 50 derniers mètres, mes deux poursuivants sautent sur l'occassion pour prendre les deux premières places sur la ligne, je termine 3ème en n'ayant pas réussi à faire gagner Titi qui m'a préparé le sprint de TERREHAULT une semaine avant, partie remise car je suis encore en 5.

Titi termine 14 ème, Nono, Albert et Michel finissent dans les places suivantes, Laurent et Hervé s'étant bien placés à la ligne d'arrivée pour voir l'arrivée des 5 et 4 quelques tours avant la fin de la course des 5.

 

 

 Pour les 4 : ( bref compte rendu de mon côté n'ayant pas eu de détails)

Une partie de la course est en résumé dans la course des 5 ci-dessus, un groupe d'échappés avec des suzerains dedans, Jéjé, Michel B, Jérémy de mémoire tout pour rien.

Peloton pour les suzerains.

La seule bonne nouvelle, c'est un Phiphi Métivier avec de bonnes sensations sur le vélo une semaine après sa très grosse chute à TERREHAULT.

Pour Michto également, il termine 9ème...

 

Pour les 2/3 : ( bref compte rendu de mon côté n'ayant pas eu de détails)

Phiphi B, Adrien pour le CCS et Loïc pour l'AS VALEO pour les 3

Course avec beaucoup d'attaques sans temps mort, peloton pour Adrien et Loïc

Phiphi B se place 4ème des 3, bravo à lui

 

 

Encore un beau plateau de participants :

 

11 en 1

19 en 2

22 en 3

45 en 4 dont 5 Cadets

58 en 5 dont 4 minimes

Soit 155 participants dont 15 Suzerains

 

 

 

 

 

4 ème place pour Phiphi en D3

4 ème place pour Phiphi en D3

Nono B troisième en D5

Nono B troisième en D5


09/05/2019
8 Poster un commentaire

Course FFC de La Flèche du 05/05/2019

 

 

Décision prise au levé du Dimanche matin d'aller rejoindre les gars à La flèche malgré un dos en délicatesse depuis une semaine et mon impasse pour la RDM , arrivé sur place à 12H30 pour la prise du dossard au podium situé à proximité du stade de BOUCHEVREAU et sa complexe scolaire que je connais bien ayant fait toute ma scolarité sur La Flèche de la maternelle au Lycée de BOUCHEVREAU, le stade et son parking je le connais bien, pas forcément pour avoir usé mes baskets sur sa piste, mais plus pour prendre l'apéro cacahuètes avec les potes le midi...

 

Sur place je retrouve mon pote Nono C qui est déjà dans la file des dossards, la météo rest capricieuse avec un soleil timide contrairement au vent qui lui redouble de présence avec de bonnes rafales, mais pas de pluie.

 

Quelques minutes plus notre grand Lolo vert arrive en speed sur le circuit après une petite visite de La flèche à tourner en rond pour trouver le terrain de jeu, tourner en rond à La Flèche est monnaie courante, la ville en Sarthe qui comporte le plus de rond point vis à vis de sa surface....

 

Revue des hommes en vert présents pour défendre le maillot de l'AS VALEO chez nos amis Fléchois :

 

D4 : Nono C 

D3 : Lolo et Nono B

D2 : Virgil et Antho

 

Pour le résumé des D4, c'est mon Nono B qui tient la plume ! :  ( Merci Nono B)

 

Comme d'habitude 2 ,3 coureurs partent à fond au départ cela permet de chauffer et de mettre le peloton en ligne après face au vent ça calme.

 

À tous les tours des attaques mais rien ne vas au bout. Après 8,9 tours 3 coureurs arrivent à s'échapper en chasse patate.

 

Au dernier tour nous sommes rejoints par les D3.

 

Ce fut un gros peloton à l'arrivée. L'échappée va au bout de justesse. Pour moi c'est Peloton

 

 

 

Pour le résumé des D3, c'est Lolo et Nono en duo :  ( Merci Lolo )

 

Lolo :

 

Avec un peu de difficulté, je suis arrivé un peu juste au niveau timing sur le circuit.

 

C'est grâce au Prez et Arnaud, que j'ai pu trouvé ce fameux circuit tout plat , idéal pour les sprinters en cas d'arrivée sans échappée.

 

Bref avec Arnaud, nous avons pris le départ pour 14 tours.

 

Durant toute la course, ça a flingué dans tous les sens avec un vent de face assez puissant sur une partie de la boucle.

 

Arnaud et moi-même avions tenté notre chance à quelques reprises mais sans succès.D'autres ont essayé aussi plusieurs fois.

 

Personnellement, j'ai compris assez rapidement que c'était une arrivée au sprint qui allait se passer.

 

Donc au dernier tour, les sprinters se sont massés vers l'avant et là je me suis dit ,mon petit père tu n'es pas venu pour beurrer les tartines, tu vas aussi serrer les dents durant 1 tour et surtout ne pas te laisser grappiller une seule place.

 

La bagarre se faisait de plus en plus dense, avec je l'avoue une montée d’adrénaline que j'aime de plus en plus.

 

On vire pleine balle dans le dernier virage afin de se mettre debout sur les pédales et d'envoyer les derniers efforts.

 

Bon, je n'étais pas encore super bien placé mais j'ai réussi à grapiller 1 à 2 place afin de finir 7 ième.

 

Nono B :

une fois chaud le dos passe les efforts de relances à condition de ne pas trop se lever de la selle, pas facile avec les avions présents, pour certains de vrais sprinter type pistards, il y a de la concurrence si cela arrive au sprint....

 

Dans le dernier tour je fais baisser les miens pour préparer le sprint, grosse erreur, je ne vois pas de suite que nous arrivons sur les D4 et que cette info sera lourde de conséquence si je ne suis pas déjà devant dans les 15 premiers, même à 1,5 km de l'arrivée.

 

Au dernier rond point c'est un quasi un stop pour les 2 pelotons dans l'entonnoir pour passer à 80 coureurs, je décide de controuner le rond point pour éviter de tomber, après ce détour les 15 premiers prennent la poudre d'escampette avec 150 mètres d'avance.

 

La messe est dite pour refaire surface et jouer la gagne, les pleins gaz ne vont rien changer, impossible de rattrapper le retard, dernier virage en blocage de roue arrière pour garder un semblant de ligne et redresser pour faire les 200 derniers mètres, 18 ième au cul du groupe 1, l'honneur est sauf, un vert dans le top 10 avec Lolo l'expérience le nez fin qui joue le sprinter, décidément l'homme couteau Suisse...

 

 

 

Pour le résumé des D2, c'est Antho aux commandes :  ( Merci Antho )

Après les D3 et D4 places aux D1 et les verts de D2 ou moi et Virgil ne déborde pas de motivation.

Un vent de face et plutot frais c'est pas très excitant mais un circuit plat .

Après un tour 2 tour 2 hommes sortent et se font la belles devant mon nez mais ma tête me dit qu'a 2 mission impossible.

ERREUR..

On laisse faire je tente plusieurs fois ma chance mais pas possible ou pas assez précis.

 

Virgil reste bien au chaud malgré qu'il ait "mal".

 

Les 2 hommes a 4 tours sont en vue mais personne n'est décidé et reparte . Incroyable .

 

Le sprint massif pour la 3 ème place est en vue quand les échappées des D1 nous double léger bordel.

 

Je lâche aux 2 derniers virages n'étant pas un sprinteur et Virgil est placé et prend la 6 ème place et moi la dernière 34 ème.

 

Bonne course merci aux supporters devant la buvette et sur le circuit .

 

 

 

 

 

 

 

Appuyer ICI pour l'ensemble des photos de la course des suzerains ( merci à Damien pour une partie des photos )


07/05/2019
1 Poster un commentaire

Résultats course FSGT AS VALEO 27/04/2019

 

 

Et voici les résultats :

 

 

 


01/05/2019
4 Poster un commentaire

Course FSGT AS VALEO LA SUZE du 27/04/2019

"En Avril, ne te découvre pas d'un fil" .....Le proverbe est conforme pour cette journée du Samedi 27 Avril 2019 pour la course de l'AS VALEO

 

Départ de la course à 14H30, RDV 14H00 donné aux suzerains en vert et rouge pour la photo de famille des coursiers, mitraillage photos par Gillou et Thomas.

 

Revue des effectifs coursiers vert et rouge :

 

En 3 ( 4 coursiers) : Phiphi BOUVIER, Adrien CHARLOT, Loic LE BOURHIS, David DUCHENE

En 4 ( 6 coursiers) : Phiphi METIVIER, Jéjé LE BLAY, Mik CROM, Jéremy GALAIS, Julien BOUTHORS, Marc COUBARD

En 5 ( 6 coursiers) : Laurent CARRE, Hervé SURMONT, Titi LEVOYE, Nono COLLET, Michel VINCON et Nono BOUHOURS

 

Soit 16 coursiers au départ !!!

 

********************************************************************************************************************************************************************************************************************

 

 

Pour le résumé des 3, c'est Adrien qui est à la plume : ( merci à lui d'avoir répondu favorablement à ma demande)

 

C’est sur un faux rythme d’environ 30km/h que nous entamons le premier tour jusqu’à ce que David étire le peloton à l’approche de Saint-Jean-du-Bois. Les premières attaques arriveront seulement à la fin du premier tour avec la bosse de l’arrivée.

 

Le deuxième tour ne ressemblera pas au premier avec des attaques dans tous les sens jusqu’à ce que la bonne échappée sorte composée de seulement 3 coureurs que nous n’avons jamais revus. Les catégories 1 et 2 étaient représentées devant il nous restait donc notre catégorie à aller chercher.

 

Nous avons tous essayé d’attaquer chacun notre tour pour créer un groupe de contre qui mettra du temps à se dessiner. A 2 tour du terme de la course quelques coureurs sorte de notre peloton et c’est Loïc qui se glissa dans ce groupe de contre qui fut finalement le bon.


La différence de maillot allais permettre à Phiphi et David de faire rideau dans notre peloton sans que personne ne n’accélère derrière. Un autre groupe de contre sortait dans lequel je me suis retrouvé, nous sommes parvenus à reprendre quelques lâchés du premier groupe de contre avant de se faire reprendre par le peloton.


Loïc réussi à aller chercher une belle quatrième place après s’être fais décrocher de son groupe en fin de course, certains ne voulaient pas arriver au sprint. Dans notre groupe Phiphi et David m’ont emmené dans le final pour que j’aille chercher la sixième place, il m’en a manqué un peu je fini finalement 7, David 8 et Phiphi 10 en catégorie 3.

 

********************************************************************************************************************************************************************************************************************

 

 

Pour le résumé des 4, c'est Jérémy qui est à la plume : ( merci à lui d'avoir répondu favorablement à ma demande)

 

"Malgré la proximité de la course, compte tenu de l'incertitude de la météo, je décide de venir en voiture pour éviter de prendre un averse pendant le trajet.

 

J'effectue un premier bout d'échauffement avec Bruno Collet, avant la séance photo. Puis je repars terminer mon échauffement avant le départ.

 

Le CCS est bien représenté en 4ème catégorie avec Phiphi, Jérome, Mickael, Julien et moi. Nous partons pour 7 tours soit un peu plus de 75km, la course va être longue et pas facile

 

Pendant les trois premiers tours je reste bien au chaud dans le peloton, Jérome et Phiphi sont aux avant postes, Mickael devant moi, et Julien derrière. Quelques coureurs tentent de partir mais sans succès.

 

A l'amorce du quatrième tour je décide de remonter pour être prêt à partir. Sur les conseils de Michel Tessier, j'ai repéré les coureurs, dont il fait parti, qu'il faut suivre en cas d'attaque.

 

Du coup à chaque fois qu'un de ceux-la part, je suis. Jérome et Phiphi ne sont pas en reste. Malheuresement à chaque fois, je ne suis pas assez réactif, ce qui m'oblige à produire un effort conséquent pour revenir dans la roue, m'empéchant de pouvoir prendre un relais, une fois revenu sur celui-ci. Jérome m'en fera la remarque.

 

Dans la montée à l'arrivée du cinquième tour, je commence à avoir les cuisses qui piquent, je sens que la fin va être compliqué.

 

Finalement dansle sixième tour après plusieurs tentatives Phiphi, arrivera à prendre une échappée au niveau de Saint jean du bois, je laisse filer. 

 

Il y a des contre-attaques, j'essaye de m'y glisser mais malheuresement les efforts répétés commencent à se faire sentir et font que je ne peux plus suivre.

 

Dans la montée à l'arrivée de l'avant dernier tour je me fais lâcher, et fais le dernier tour tout seul mais tout en restant à une bonne allure (30km/h moyenne) .

 

Le groupe de Phihi se fera rattrapée un peu vant l'arrivée et malheuresement aucun CCS ne sera classé cette fois ci, mais ce malin de Michel Tessier finit quatrième."

 

 

 

********************************************************************************************************************************************************************************************************************

 

 

Pour les 5 c'est moi qui tape le CR de cette course :

 

Début de mise en grille pour parler  de la stratégie de course , le but étant de faire gagner Titi sur le final qui correspond le plus à ses qualités de grimpeur, avec en second tireur Nono C qui ne doit rien tenter toute la course, tout en étant devant pour voir les tentatives d'échappés et être dans la bonne au cas où, pour faire le job de coéquipier fusible de protection ou lancement dans le final c'est moi qui prend le rôle pour cette course.

 

Premier tour calme sans trop de vague, au deuxième tour un gars part doucement en facteur et s'éloigne sans être réellement un danger pour le peloton, il y a du vent et il aura du mal à faire le travail seul, un tour plus tard, trois gars partent en poursuite sans franchement faire l'écart, mais il y a un saint georges sur erves et un bonnetable dans les échappés, donc leurs coéquipiers font ralentisseur de peloton à l'avant pour qu'il prennent le large.

 

Le temps de se réveiller ils filent déjà avec plusieurs centaines de mètres d'avance, je vais commencer à me mettre devant et rouler avec Titi pour limiter l'écart et surtout tenter de revenir.

Evidement personnes ne va prendre de relais, le peloton est dans l'attente de l'arrivée eau sprint et surtout de l'effort des suzerains pour leur course.

 

A mi-course, l'heure est grave, la course semble perdue, les 4 échappés devant filent avec 1minute et 25 secondes d'avance.

 

N'ayant pas beaucoup de cartouches pour se relayer sans crâmer toutes nos chances dans le final, Titi va prendre des relais sur les secteurs où il est plus fort que moi, la partie ascension après le pont vers Saint du Bois et moi le reste de l'entrée de Saint Jean du Bois vers la bas de la côte de l'arrivée.

 

Malheureusement nous ne rattrapons pas assez de temps sur le groupe d'échappés pour revenir sur eux avant la fin de course, je décide d'augmenter l'allure quitte à exploser en vol, dans les derniers tours Lolo Prez va prendre une partie du circuit également, dans le dernier tour je vais reprendre un poil mon souffle en montant normalement la côte de l'arrivée afin de garder des forces pour un dernier tour à bloc, Titi prendra le relais sur son secteur comme précédemment .

 

500 mètres avant l'entrée de Saint Jean du Bois je vais reprendre le dernier relais en demandant à Titi de monter dans le train et de tenter de s'économiser pour la fin de course, car il a déjà pas mal donné contrairement au reste du peloton qui n'a fait que suivre les suzerains, l'allure s'accélère et ne va plus redescendre, nous filons vers Fercé et La Suze, un gars de Nogent embêté par cette situation viendra me prendre un relais sur 500 mètres et me donner de l'air, Titi est toujours derrière pour le final.

 

Arrivé au virage de Fercé nous voyons les échappés qui arrivent au S avant la carrière, c'est loin mais cela motive à tenter le tout pour le tout, nous filons à vive allure tous en ligne, l'écart se réduit nettement mais il est trop tard, il va nous manquer 1 kilomètre de course pour revenir sur les échappés, malgré tout il faut  finir à fond pour épurer par l'arrière, tout le peloton est en ligne et il sera très dur pour la queue de peloton de revenir si le tempo reste élevé en grimpant.

 

Entre Fercé et l'arrivée l'allure ne descendra pas sous les 37 km/h et grimpera à 46 km/h, nous retrouvons avant Fercé un des quatre échappés hors service, je vais donner toutes mes forces en restant le 53/11 couché sur le vélo, à l'arrivée de la voie ferrée j'explose cuisses en feu, maintenant c'est à Titi de jouer, les trois rescapés de l'échappée passe la ligne d'arrivée quand nous sommes au passage du pont SNCF, notre Titi gicle sur ma gauche avec une armée de gars frais aux fesses, il arrivera à conserver la troisième place du sprint et donc terminera 6 ème de la course.

 

Nono COLLET termine 12 ème, Laurent CARRE 16 ème, Michel VINCON 23 ème, moi 29 ème, Vévé 35 ème.

 

Notre stratégie était bonne, mais un manque de lucidité sur la bonne échappée devant nos yeux dès le deuxième tour....pas prise au sérieux.

 

Cela sera pour la prochaine !

 

 

 

 

 


01/05/2019
2 Poster un commentaire

Entraînement du 30/04/2019

 

Aujourd'hui 18 coursiers au RDV du mardi, un mardi comme les autres, au démarrage 2 groupes se forment celui des coursiers (15) et celui des cyclos (3) pour RDM 80 avec notre guide Gilou.

Pour nous un entraînement traditionnel avec un beau soleil en compagnie de notre copain de route, Le Vent ....frown

Bref, il est là on n'a pas vraiment le choix, il faut faire avec.

Très agrèable sortie avec des bonnes accélérations, pancartes et des bons relais, encore une fois un bon groupe homogène.

 

Datas : 92 kms avec 608 de D+ et une moyenne de 29 km/h.

 

Très belle sorties à refaire.

 

 

 

A jeudi ........laughing

 

La belle photo de famille avant le Départ !!!

La belle photo de famille avant le Départ !!!


30/04/2019
5 Poster un commentaire