les-coursiers-suzerains.blog4ever.com

Les Coursiers Suzerains

Rando - Cyclosport - Triathlon - VTT

Cette catégorie regroupe toutes les courses hors FSGT, c'est à dire Rando Cyclo ou Cyclosportives et tout ce qui gravite autour du Triathlon


L'agenda des cyclo 2019

Les inscriptions des principales cyclosportives 2019 sont d’ores et déjà ouvertes. Il ne reste plus qu’à faire son choix au sein d’un gros calendrier

 

 

 

 


07/12/2018
1 Poster un commentaire

Rando BRETTE SPORTIF 17e SWING GOLF Parigné l'Evêque

 

 

 

Aujourd'hui a eu lieu la sortie VTT de Parigne l'Évêque 17e SWING GOLF organisé par le BRETTE SPORTIF.
Arrive sur place, une fois garé dans un champs, temps gris et selon la météo pas de pluie avant 12 h ! Cool.
A l inscription je discute avec le pro du vtt en la personne de David Duchesne. Nous attendions encore vingt minutes afin d attendre un gars et nous primes la route !

A cet instant je croisais VV, notre vice président !
Un début de parcours très roulant avant que 15 mn après le départ, la météo nous lâcha et nous déversera des sceaux sur la tronche.
Le parcours alternera des chemins entre champs, sentiers creux, du Sable,en forêt ,très peu de bitume.
Un parcours roulant qui doit être sympa avec du soleil.
Une fois la boucle finis, soulagement de se changer. On a faillis rester planter à la sortie du parking

 

 

Merci pour l'envoi du CR Jéjé ( Arnaud)

 

 

 

L'affiche de la sortie, pas de photos, pas un temps pour sortir un téléphone dehors, tout juste un vététiste….


11/11/2018
5 Poster un commentaire

Randonnée VTT des 3 vallées de Bessé Sur Braye

 

Rando VTT de Bessé sur BrayeBelle randonnée vallonnée. Le passage sur les coteaux de Sougé et superbe, avec la vue sur la vallée et le passage auprès de petites maisons troglodytes. Je perce à 1 km de l’arrivée. Je termine donc tranquillement à pied cette randonnée. Le seul bémol : Pas de buffet ravito à l’arrivée... Je comptais dessus pour reprendre des forces.

 

 

 

La vidéo de cette randonnée :

 


05/11/2018
1 Poster un commentaire

La Ludoromaine du 14/10/2018

 

 

C'est par un beau temps que nous arrivons Thomas et moi au Lude, contrairement à Météo France qui annoncait de la pluie.

 

Jéjé, Virgil et Jacques étaient en cours d'habillage pour le circuit VTT de 50KMS ( le Max).

 

Pour nous c'était le 105kms.

 

Pas mal de monde déjà bien préparé pour le top départ, après quelques blagues de Virgil et Jéjé sur mon nouveau plateau ( un petit 53), c'est l'heure de la prise des dossards, pas en avance de notre côté, il est déjà 8h30...., grosse équipe de SPAY au départ !

 

Après 35kms premier ravito et les ennuis commencent avec une valve qui perd lentement, un coup de pompe grand modèle de mister Froger de l'organisation du Lude, nous reprenons la route en croisant les doigts.

 

Un très beau parcours, de beaux payasages, de beaux châteaux et plus encore.

 

Un poil de dénivelé, 107 kms plus tard nous arrivons en rattrapant seulement les derniers qui avaient 45 minutes d'avance sur nous et sans doute pas de dépannage.

 

Une bonne bière à l'arrivée et un casse croûte offert par le club du Lude.

 

Des gens très sympathiques et un super accueil aux ravitos

 

A refaire laughing

 

 

 

 

Les chanceux que nous connaissons….


21/10/2018
2 Poster un commentaire

La Auguste Delaune 2018

Traditionnel rendez-vous de fin de saison, la Auguste Delaune 2018 peut-être classée comme un bon cru, une soixantaine de participants (1 pour le CCS et 3 Valéomans ), une température de printemps, un parcours plutôt plat mais un gros handicape pour la dernière partie qui s'appelle "le vent".

 

Une belle moyenne, une bonne partie de manivelle et du plaisir par dessus tout ça.

 

Merci aux organisateurs

 

Le rendez-vous à Arnage avant le départ

Les Datas de la sortie

Relive 'La Auguste Delaune 2018'


20/10/2018
4 Poster un commentaire

Triathlon Italie - Frederic Martin décroche sa qualification pour Hawaï

 

 

Article de presse

Une belle collection de médailles


10/10/2018
9 Poster un commentaire

"Les Roc'h des Monts d'Arrée 2018"

 

‌‌‌‌‌Les Roc'h des Monts d'Arrée  les 8 et 9 septembre 2018

les années passent et ne se ressemblent pas (et tant mieux)

 

Après avoir fait mon petit tour au stand du CCS lors du forum des associations samedi matin je prenai la route sous le soleil vers 11 h 00 en direction du Huelgoat. Arrivée sur place vers 15 h 30, je récupérai directement mon sac où se trouvait ma plaque (voir photo et chercher l'erreur) avant de me diriger vers le camping municipal situé à 800 m environ du site. Après mon installation et discussion avec mon voisin un habitué des Roc', j'enfourchai la bête pour effectuer le parcours de 20 km histoire de faire tourner les jambes et d'effectuer les éventuels réglages sur le vélo. Effectivement, ce petit tour m'a servi à régler mes suspensions et bien m'en a pris car le terrain secoue un peu et j'allai apprécier d'avoir un tout suspendu. Après une nuit fraîche sous la tente malgré duvet et grosse couverture je me dirigeai tranquillement vers le départ qui était pour moi à 8h11 pour la rando des 80 km avec 1400 m de dénivelé. Arrivée sur place, déjà les départs s'enchaînaient sur les différents parcours avec un timing respecté à la seconde prêt : avec plus de 4500 vététistes à gérer il faut de l'organisation. 

 

Je m'élance donc à 08h11 pour mon périple de 80 km sous une météo fraîche mais sous un ciel clément. Contrairement à l'année dernière où la pluie et surtout la boue avaient gâché un peu beaucoup la rando, là que du bonheur. Le profil du parcours alternait de belles montées qui piquaient un peu et des descentes sympas mais  négocier avec prudence car certaines quelque peu technique du fait de la présence de cailloux + ou - gros et nombreux par contre d'autres descentes c'étaient tout shuss.  La variété du terrain et du parcours  permettait de rouler dans des sous-bois, des chemins forestiers, des chemins d'exploitation des sentiers, des landes, bref de prendre beaucoup de plaisir le tout sublimé par des paysages et panoramas extraordinaires. Le parc naturel régional d'Armorique est vraiment magnifique. Les ravitaillements rien à dire, du sucrés du salés avec des spécialités bien bretonnes en veux-tu en voilà et tout ça préparé par des équipes de bénévoles forts sympathiques. J'ai même pu rencontrer des romains et  Cléopâte (voir photo). L'esprit de convivialité et d'échange étaient bien présents sur cette rando et tout au long du weekend où l'on célèbre la fête du VTT. Je terminai la rando vers 15 h 00 avec un peu plus de 5 h de roulage au compteur. Après avoir pris ma collation et ma boisson à l'arrivée je retournai au au camping prendre une bonne douche  et retourner sur le site pour voir David D à l'arrivée de l'ultraroc (2x100 sur 2 j) dans lequel il s'était engagé avec 3 comparses et qu'ils ont tous fini. Bravo à eux. Ce fut un bon moment d'échange et l'occasion de prendre une photo et ....... une bonne bière avant de se quitter pour rentrer dans nos familles respectives

 

Vous l'aurez deviné l'année prochaine je remets ça ! Qui veux m'accompagner ?

 

Titi

 

Rassurez-vous l'opération s'est bien passé !

Le SAS de départ

Un ciel magnifique !!!

Dans les landes des Monts d'Arrée.

De la verdure,

Et des cailloux !!!

De bonnes grimpettes.

Des ravitaillements copieux et variés.

Où l'on croise des Romains et Cléopâtre.

Vue du Mont-Saint-Michel De Brasparts : alt 381m

La bonne humeur des bénévoles.

Phase de récup sur le stade à l'arrivée.

à boire !!!

Un horizon magique......


16/09/2018
7 Poster un commentaire

Le rayon sarthois (Angers ? plutôt Saumur !)

Compte-rendu de Christophe ROTA :

 

Christophe Rota.jpg

 

Après mes déboires de la veille, c'est avec un gros pansement à l'avant-bras droit que je me présentai à 6h30, le soleil encore couché, à Spay pour satisfaire aux formalités de départ. 

 

Il faisait froid, 4° et le coupe-vent n'était pas de trop même si à cet instant, le vent dormait encore. 

 

C'est tout seul que je pris le départ vers 7h15 car il n'y avait pas foule à cette heure-là et au final il n'y eut guère plus de monde, seulement une cinquantaine de participants sur le 170 km. Plus ça va, moins les grandes distances ont de succès, pourtant c'est tellement bien ! 

 

Je fus surpris quand je découvris l'orientation du parcours. L'organisation s'appelait : le rayon Sarthois "Spay - Angers - Spay" or au plus loin du parcours, nous étions bien loin d'Angers. A un moment, je crus qu'en fait le parcours était "Spay - Tours - Spay" mais en regardant le tracé après être rentré, c'est plutôt "Spay - Saumur - Spay" qu'il faudrait appeler ce parcours. 

 

J'ai roulé très souvent tout seul. Les rares groupes qui m'ont dépassé allaient trop vite pour moi. En fait, durant les cent vingt premiers kilomètres, je ne suis jamais parvenu à me mettre dans l'allure. Pas trop de sensations… 

 

Tout changea donc à cinquante kilomètres de l'arrivée, peu de temps après le troisième ravito. Deux gars revinrent sur moi, et là, comme par magie, je pus accélérer pour accrocher les roues ! Nous roulions entre 30 et 32 km/h de moyenne. Plus rien à voir avec ma vitesse de croisière antérieure qui avoisinait les 24 km/h. 

 

J'avais retrouvé des jambes et j'allais les conserver jusqu'à l'arrivée sans faiblir, toujours entre 30 et 32 km/h. 

 

Au final, je n'étais même pas fatigué et je crois que j'aurais pu ainsi aller taper les 200 km de la même façon… 

 

Il ne me reste plus qu'à finir la saison en roue libre car je n'ai plus rien à me mettre sous la dent… à moins que je me trouve une dernière belle distance à faire d'ici fin octobre, moment où je reprendrai le VTT.

 

PS : Marc, Julien, Nicolas et Thierry ont fait le 1/2 rayon (90 km)

 

Parcours et profil

Les données

Passage par le château du Lude juste avant le premier ravito

km 41, ravito 1 à Dissé sous le Lude

Km 75, ravito 2 à Les Loges (pas trop loin de Saumur)

Km 115, ravito 3 de nouveau à Dissé sous le Lude

Km 145, ravito 4 à Mayet

Km 168,7, arrivée à Spay !


16/09/2018
8 Poster un commentaire

La Randonnée des Étangs Chauds

Compte-rendu de Christophe ROTA

 

Christophe Rota.jpg

 

C'est à 7h35 que je pris le départ de cette randonnée des étangs chauds pour un parcours annoncé de 113km, ceci après avoir croisé Thierry qui, lui, allait s'adonner aux joies du VTT en perspective de sa participation le week-end prochain au Roc des Monts d'Arrée en Bretagne.

 

Il faisait frais (autour de 7°) mais beau et le vent n'allait pas tarder à se lever, tout comme les températures s'envoler.

 

Je ne pus trouver de groupe dans lequel me glisser. Soit ça allait trop lentement (des cyclotouristes purs et durs), soit ça allait trop vite comme avec ce groupe de Teloché. Groupe dont j'ai tenu les roues une bonne dizaine de kilomètres mais que je dus me résoudre à laisser partir dès la première bosse.

 

C'est finalement avec un gars d'une cinquantaine d'années et qui s'était mis au vélo depuis peu que j'allais effectuer le plus de kilomètres. Il m'annonçait n'être capable de rouler qu'entre 20 et 25 km/h. Pourtant, j'avais quelques difficultés à rester dans sa roue. A plusieurs reprises même, je dus le laisser partir devant. Ce qui ne tarda pas à m'inquiéter : "comment un gars qui débute et qui dit ne pas rouler bien vite peut me mettre dans le vent de la sorte ?". Je mis ça sur le compte d'une mauvaise digestion des 6 km de course à pied de la veille ainsi que sur quelques ennuis gastriques (j'ai béni l'organisation d'avoir mis le premier ravito à un endroit où il y avait des toilettes car un arbre ne m'aurait pas suffit mais je passe sur les détails…).

 

C'est un peu plus loin que je compris qu'en réalité, le monsieur était sur un vélo électrique ! J'étais du coup rassuré sur moi-même et comme par enchantement, je retrouvai des forces et de l'allant. Quand la tête va, tout va ! Et à partir de cet instant, je n'étais plus le même ! Je ne sentais plus les pédales, le compteur ne descendait plus en-dessous des 30 km/h (sauf bien sûr dans les bosses trop peu nombreuses à mon goût).

 

Dans les trente derniers kilomètres, un peu avant La Bazoge, j'accélérai encore afin de suivre un gars qui nous débordait et je finis pas décrocher mon compagnon sur son vélo électrique…

 

J'étais alors lancé à toute vitesse vers l'arrivée, rejoignant au passage un paquet de cyclos dont quelques membres du groupe de Teloché qui m'avait fait la misère un peu plus tôt.

 

Prochaine échéance dans 15 jours, le rayon sarthois : Spay - Angers - Spay.

 

Profil et parcours

Les données

Au départ (Thierry est en route pour s'inscrire)

A Joué l'Abbé, (Ravito 1 au km 37 et 2 au km 67))

A l'arrivée


02/09/2018
3 Poster un commentaire

Mes 24heures vélo 2018 -David DUCHENE

 

 

Slt à tous,

 

C'est avec beaucoup de retard que je vous raconte ma 5 ème participation aux 24h velo.

 

Le vendredi soir j' avais rdv avec l'équipe amasport pour déposé ma caravanne sur l'emplacement au camping. J' en profite pour récupérer mon dossard et la plaque de cadre.

Le samedi rdv à 10 h pour profiter de la reco du circuit et le briefing où je retouve AURELIEN qui est là avec son équipe. Puis au moment du briefing nous entendons un gros boum! un pneu qui éclate et deviner qui est ce ? eh bien notre boss. MDR. Il passe son vélo par dessus le mur pour pouvoir réparer au camping puis revenir pour la reco. Nous faisons quelques tours pour enfin le retrouver, mais là ...... rebelote boum ! pneu éclater. Là ne rigolons plus car c'est lui qui prend le départ, nous rentrons au camping pour resoudre le blême. Pas de panique nôtre mécano fait parti de l'équipe SEB NS BIKE.

 

14h30 mise en grille, notre boss est prêt. 15h départ lancé. 1h de relais pour lui. Puis notre 2ème équipier 1h se lance, nôtre maillon faible du weekend, il le savais. Et effectivement il perd pas mal de place. Mais SEB est là 2h, il remonte 130 places ce qui nous vaut la 150 ème place au général, puis au tour de un des plus jeune 1h, il reste constent sur les places. A mon tour, je part seul pour mon relais de 2h;20h-22h, (SEB et moi faisont des relais de 2h dans l'équipe)pendant 2 tours sans trouvé un groupe qui va sur un bon rythme. Puis j'entend une moto arrivée et qui dit moto dit groupe de tête. Je me pose une sacré question, j'accroche ou pas? et puis je me lance, j'accroche !

On verra et a ma grande surprise je suis bien avec eux a l'abri, NICKEL. Le dunlop facile. 1h30 se passe dans le groupe, impressionnant les pointes a 55km/h dans un groupe, pas d'eccart possible.

Au bout d'1h30, le dunlop commence a faire mal et je perd les roues au fûr et a mesure des tours dans la bosses jusqu'a les perdre une bonne fois pour toutes, AU REVOIR. Il me reste 1/2 h et les jambes font mal mais je recupère un groupe où je peut me mettre a l'abri pour finir mon relais. je rentre et là toutes l'équipes est au stand, "mais tu est un grand malade, tu te renconte du relais que tu viens de faire!!!!". OUI j'ai super bien roulé mais là je vois des étoiles. Vous allez me dire il fait nuit a 22h. Nous sommes 114ème.

 

Puis les relais s"enchainent dans l'ordre du début jusqu' à ce que mon relais arrive, après une petite nuit, je reprend mon relais 4h-6h, il fait froid 8°c. Les jambes vont a peu près bien. Contrairement a mon premier relais j' essai de raccrocher le groupe de tête mais là rien ni fait, trop dur. Un groupe de poursuivant arrive j' accroche se groupe sa roule bien sans a coup. j' y resterai jusqu'a la fin de mon 2ème relais, pas très content de se relais mais nous n'avons perdu aucune place ni pris d'ailleurs. 114ème. Je vais me recouché et je dort comme un bébé peu mais bien.

 

Le lever du jour se fait, SEB est sur son relais, il gagne encore des places 103 ème, puis il est relaiyié, l'équipier suivant en re- perd. Je lance un défi au boss. A mon relais nous sommes 115 ème, je lance ce défi, "nous finirons 110ème". il me repond "ok on verra". Je reprend mon dernier relais, je gère ma 1ère heure, le vent est violent sur tout le retour vers la ligne droite. Nous sommes un bon groupe mais dès que le vent revient de face, c'est bien connu personnes ne roule. Tant pis, je ne veut pas me mettre dans le rouge pour finir ce relais. J'entame ma dernière 1/2 heure, je prend des relais devant pour faire rouler un peu avec les plus costaud, et a chaque monter du dunlop nous en perdons pour finir a bien s'entendre dans un groupe homogène. A la fin de mon dernier relais nous sommes pas 110 ème comme promis mais 108ème/513 équipes. 44ème/181. Et le dernier équipier n'en perdera pas.

 

Ce fut un super weekend avec AMASPORT 72. Une équipe et un boss super cool. Merci ELDO DOS SANTOS. (LE BOSS)

 

 


01/09/2018
8 Poster un commentaire